À Toulouse, une alternative à Deliveroo sera lancée à la mi-septembre

CoopCycle sera lancé en septembre à Toulouse. Il s'appuiera sur la coopérative des livreurs à vélo Applicolis, implantée à Toulouse depuis plusieurs mois. / © Aurelien Morissard / MaxPPP
CoopCycle sera lancé en septembre à Toulouse. Il s'appuiera sur la coopérative des livreurs à vélo Applicolis, implantée à Toulouse depuis plusieurs mois. / © Aurelien Morissard / MaxPPP

CoopCycle se veut être une alternative aux géants de la livraison de plats cuisinés et dont les méthodes mettent les livreurs dans une situation de précarité. Cette application open-source, mise directement à la disposition des coursiers, sera expérimentée dès la mi-septembre à Toulouse.

Par Aubin Laratte

Ils sont des dizaines, chaque midi et  soir, à parcourir les rues de Toulouse, jonglant entre restaurants et clients. Les livreurs à vélo UberEats et Deliveroo pourraient bientôt profiter d'une alternative à ces géants qui les placent dans une précarité grandissante. Toulouse sera une ville test pour CoopCycle, révèle Médiacités. L'expérimentation sera lancée à la mi-septembre.

L'idée est de réduire le poids des géants du secteur grâce à un logiciel open-source et mis directement à la disposition des coursiers. À Toulouse, l'expérimentation sera opérée grâce à la coopération de livreurs Applicolis, déjà implantée dans la ville rose.

Serait-ce une solution pour les coursiers à vélo ? Ils ont manifesté, lundi, dans plusieurs villes de France pour contester le nouveau mode de rémunération imposé par Deliveroo. Ils sont, depuis lundi, payés 5 euros par livraison (5,75 à Paris) contre 7 euros de l'heure avec des primes de 2 à 4 euros avant.

Sur le même sujet

Pas d'épidémie de typhus du chat à Toulouse selon les spécialistes

Près de chez vous

Les + Lus