Toulouse : bain de jouvence pour les piscines d'ici 2025

Modernisation et extension de l'offre pour les nageurs hiver comme été... C'est le programme de Toulouse d'ici 2025 / © Maxppp
Modernisation et extension de l'offre pour les nageurs hiver comme été... C'est le programme de Toulouse d'ici 2025 / © Maxppp

30 millions d'euros vont permettre de moderniser les bassins existants et d'en créer de nouveaux à Toulouse. La municipalité souhaite aussi améliorer l'accueil des différents publics.

Par Christine Ravier

La mairie de Toulouse a décidé de se plonger dans un dossier sensible… son parc de piscine vieillissant. Suite à un état des lieux sans concession partagé par les usagers, elle a décidé de le rénover et de modifier une organisation qui s’avère ne plus correspondre aux besoins des particuliers ni des clubs.

29,9 millions d’euros vont permettre de créer de nouveaux bassins, de moderniser ceux qui existent déjà et de favoriser un meilleur accueil des nageurs, y compris des familles avec aménagement d’espaces de détente et de loisirs, jeux d’eau, etc. Car la demande ne cesse de croître et l’offre n’est pas vraiment à la hauteur.


Création de bassins nordiques



Toulouse dispose actuellement de 12 établissements et d’une petite vingtaine de bassins dont certains accusent visiblement les années. Elle devrait passer à 22 bassins, dont plusieurs bassins nordiques c’est-à-dire bassins extérieurs qui permettent des plongeons hivernaux de plus en plus appréciés du public. L’offre en volume d’eau devrait augmenter de 6%, la surface nautique offerte aux nageurs de 870 m2.

Parmi les plus gros chantiers, la création de 2 bassins d’apprentissage dans les piscines Toulouse Lautrec et Papus, la transformation d’un bassin extérieur en bassin nordique ouvert toute l’année à Bellevue et la création d’un bassin nordique à Toulouse Lautrec.


Un meilleur partage des eaux...


La municipalité souligne sa volonté d’améliorer les performances des piscines en matière de développement durable. La création de bassins nordiques y participerait avec un coût de fonctionnement annoncé comme étant inférieur de 50% à celui de bassins classiques. Autre exemple : le raccordement d’un des bassins à un réseau de chaleur.

Une réorganisation des horaires d’ouverture en fonction des publics est aussi en cours. Un premier volet est entré en vigueur en septembre 2016. En septembre 2017, un second va favoriser l’apprentissage de la natation et une meilleure répartition clubs, particuliers, familles. L’accessibilité aux personnes handicapées devrait être renforcée.


Favoriser l'apprentissage de la natation


La mairie veut aussi renforcer sa collaboration avec l’Education nationale pour résorber les inégalités entre les élèves. Elle compte optimiser les cycles proposés aux scolaires. Nouveauté : des stages seront proposés d’ici 3 ans aux élèves de CM2 ne sachant pas encore nager afin qu’ils puissent apprendre avant leur entrée en 6e.

Autre point d’ancrage de ce "plan piscine" : l’information. La mairie veut publier en temps réel sur Toulouse.fr la fréquentation des différents sites et les créneaux horaires « public ». Inscription et paiement en ligne sont à l’étude. Un effort de signalisation va être fait : le type de nage sera identifié sur chaque ligne d’eau pour permettre aux usagers de vivre au mieux leur pratique (loisir, sportive, familiale)… Le règlement intérieur devrait lui aussi être revu pour prévenir les incivilités et renforcer les prescriptions d'hygiène.

Sur le même sujet

Elan de solidarité pour nettoyer l’église Saint-Paul de la Paillade à Montpellier

Près de chez vous

Les + Lus