Toulouse : les étudiants en STAPS dénoncent la vétusté de leurs infrastructures

© France 3
© France 3

En cette journée nationale de mobilisation de la filière STAPS, formations en métiers du sport, les étudiants protestent contre le manque de moyens de leur université. A Toulouse, locaux et équipements sont indignes des ambitions affichées.

Par Solenn Lagha

Installations vétustes, murs décrépis, traces de moisissures... les vestiaires des étudiants de l'Université Paul Sabatier à Toulouse font peine à voir.  
Des douches aux amphitheâtres, les exemples sont nombreux.

Un état sanitaire vraiment déplorable

Même la piste d'athlétisme principale est bourrée de trous. Le tartan n'aurait pas été refait depuis des dizaines d'années. Un risque pour les jeunes sportifs qui s'y entraînent.  


Ambition olympique


Les étudiants appellent le gouvernement  à prendre ses responsabilités. Alors que Paris a été choisi pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024, les responsables de la filière STAPS demande eux une hausse de leur moyen afin de préparer les futurs professionnels du sport dans de meilleures conditions. 


Voir le reportage de Yann-Olivier d'Amontloir et Eric Foissac

A Toulouse, les étudiants en STAPS dénoncent la vétusté de leurs équipements.


Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus