Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Toulouse : l'aéroport de Francazal tête de pont des opérations aéroportées extérieures de la France

Des parachutistes de la 11è brigade en exercice sur le tarmac de Francazal / © Christophe Romain/France 3 Midi-Pyrénées
Des parachutistes de la 11è brigade en exercice sur le tarmac de Francazal / © Christophe Romain/France 3 Midi-Pyrénées

Choisi par l'état-major des armées comme fer de lance des opérations aéroportées extérieures de la France, l'aéroport de Francazal, un temps menacé, se prépare à son nouvel avenir avec notamment la 11è brigade parachutiste.

Par VA.

400 militaires devraient y stationner à demeure d'ici 2021.

La base aérienne de Toulouse-Francazal s'est trouvée un nouvel avenir.

Le site a été choisi comme plateforme de lancement des opérations aéroportées extérieures françaises.

Pour sa position géographique, au coeur des unités aéroportées du sud-ouest.

Mais aussi grâce au savoir faire de la 11è brigade parachustiste, capable de poser au sol avec une grande précision, en plus des hommes, du matériel pesant de 50 kilos à 8 tonnes, largués depuis une altitude de 50 à 10.000 mètres.

Voir le reportage de Christophe Romain et de Virginie Beaulieu :
Francazal fer de lance des opérations extérieures de la France
Un temps menacée, la base aérienne de Francazal s'est trouvée un nouvel avenir : elle deviendra la tête de pont des opérations aéroportées extérieures de l'armée française

Sur le même sujet

Hérault : elle écrit à Brigitte Macron pour retrouver son fils disparu au Bangladesh

Près de chez vous

Les + Lus