Toulouse : l'exposition des photos sur l'homosexualité d'Olivier Ciappa vandalisée

L'une des photographies vandalisées / © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées
L'une des photographies vandalisées / © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées

L'exposition de photographies sur les couples homosexuels de l'artiste parisien Olivier Ciappa, installée à Toulouse sur les grilles du jardin du Grand Rond, a été saccagée dans la nuit de vendredi à samedi.

Par VA.

Les photographies ont été taguées ou déchirées vers minuit, dans la nuit de vendredi à samedi, par un groupe de six jeunes gens.

En vidéo, le reportage dd'Emmanuel Wat et de Delphine Gérard :
Une exposition sur l'homosexualité vandalisée à Toulouse
L'exposition des photographies de l'artiste Olivier Ciappa consacrée aux couples homosexuels a été saccagée à Toulouse


Cette exposition intitulée "Les Couples imaginaires" de l'artiste parisien Olivier Ciappa avait été accrochée lundi sur les grilles du jardin du Grand Rond par la mairie de Toulouse dans le cadre du 10è anniversaire de l'Autre cercle de Midi-Pyrénées, une association LGBT (Lesbienne, Gay, Bi et Trans), pour lutter contre les discriminations dans le monde du travail.
 / © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées
/ © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées

Selon Olivier Ciappa, c'est «un groupe de six jeunes qui s'en est pris à l'exposition après avoir eu une vive altercation avec des témoins». Le photographe avait notamment mis en scène des couples hétérosexuels, homosexuels ou des familles monoparentales pour défendre l'égalité des couples. Ils étaient représentés par des anonymes, mais également des personnalités comme Elie Semoun, Antoine de Caunes, Muriel Robin ou encore François-Xavier Demaison.
 / © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées
/ © Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées

«Ils ne voulaient pas qu'on fasse la promotion de ce mode de vie, explique Olivier Ciappa sur sa page Facebook. Ils voulaient que les passants ne puissent voir aucune vision de cette exposition et ont tout balayé en quelques minutes.»

Olivier Ciappa a annoncé son intention de déposer plainte. Il a également tweeté des photos du saccage de son exposition.

 

Sur le même sujet

Méze: rencontre avec les bénévoles de SOS Méditerranée,

Près de chez vous

Les + Lus