Toulouse : la mère de l'adolescent mort en tombant d'une façade pointe l'insalubrité du foyer

C'est au 59 Allée de Bellefontaine que l'accident est survenu. / © Google Maps
C'est au 59 Allée de Bellefontaine que l'accident est survenu. / © Google Maps

Après la mort d'un adolescent de 14 ans, tombé en tentant d'escalader la façade d'un foyer, allée de Bellefontaine dans le quartier du Mirail, sa mère parle d'un bâtiment en mauvais état. Abdel est décédé après s'être accroché à une jardinière en béton qui aurait lâché sous son poids. 

Par J.V

Le garçon de 14 ans est mort dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mars alors qu'il tentait d'escalader la façade d'un immeuble, allée de Bellefontaine à Toulouse. Dans sa chute, il se serait agrippé à une jardinière en béton qui se serait décrochée sous son poids.
Alertés vers 1h20, les secours n'ont rien pu faire, l'adolescent étant décédé dans sa chute. 
On ne connaît pas encore les circonstances exactes de l'accident. L'enquête et l'audition des témoins devront déterminer pourquoi le jeune homme se trouvait là à cette heure de la nuit. Une autopise devrait être pratiquée dans la journée de lundi.

Mais aujourd'hui, la mère de l'adolescent pointe du doigt l'insalubrité du bâtiment. 

Il s'agit d'un établissement d'accueil d'urgence géré par l'association Espoir. Le Patio dispose de 81 appartements et peut accueillir 200 places réservées en priorité à des femmes seules, des femmes victimes de violences et des familles. 
La mairie en est propriétaire. Il y a deux ans, la Préfecture avait décidé, en accord avec le CCAS de Toulouse, de transformer cette ancienne maison de retraite en hébergement d'urgence pour une durée de deux ans. Construit dans les années 1970, le bâtiment a alors été réhabilité pour accueillir du public en situation de difficulté sociale.

Joint par téléphone, Bertrand Le Roy, Directeur Départemental de la Cohésion Sociale conteste formellement l'insalubrité des locaux. Il précise :


Toutes les conditions de sécurité et d'accessibilité ont été vérifiées avant d'accueillir du public. Et la capacité d'accueil est respectée.

La ville de Toulouse engagera des travaux dans les prochains mois pour transformer le bâtiment en EPHAD.




Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus