Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Toulouse : les parents et les enseignants du collège Badiou refusent de déménager

Le collège Badiou serait reconstruit ailleurs / © France 3
Le collège Badiou serait reconstruit ailleurs / © France 3

Dans un objectif de mixité sociale, le Conseil Départemental de la Haute-Garonne a décidé la fermeture de deux collèges afin d'envoyer les élèves vers d'autres établissements. Les enseignants et les parents d'élèves ont manifesté ce vendredi leur désapprobation.

Par Michel Pech

Ce vendredi, en début d'après-midi, une centaine d'enseignants, de parents d'élèves et d'anciens élèves se sont rassemblés Place Abbal dans le quartier de La Reynerie à Toulouse. Ils protestent contre la fermeture prochaine de leurs  collèges.

Un projet de mixité sociale
Début janvier 2017, le CDEN (Conseil National de l'Education Nationale) composé d'associations, de syndicats, de parents d'élèves et de personnels enseignants, avait donné un avis favorable au projet du Conseil Départemental. Deux collèges (Badiou et Bellefontaine) seront reconstruits ailleurs.
Différentes études ont démontré que la ségrégation sociale et scolaire constatée dans des établissements installés dans des quartiers défavorisés a pour conséquence l'échec et les décrochages scolaires, la montée des violences, les préjugés, les dérives extrémistes, l'effritement de la solidarité sociale et l'épuisement des enseignants.
En revanche, la mixité sociale a pour conséquences de très bons résultats en matière d'apprentissage, de tolérance ou de socialisation.
Dans la Haute-Garonne, certains établissements installés dans des quartiers défavorisés à Toulouse concentrent les échecs scolaires.

Deux collèges reconstruits et trois réhabilités
Ainsi, le projet du département prévoit la disparition des collèges Badiou et Bellefontaine situés dans le quartier du Mirail.
Ces deux collèges seraient reconstruits mais ailleurs. En attendant, les élèves seraient accueillis dans des collèges favorisés de la métropole qui ne seraient pas situés à plus de trente minutes du quartier d'habitation.
Par ailleurs les collèges Rosa Park, Stendhal et George Sand seraient réhabilités.

Méfiance
Certains parents d'élèves se plaignent de l'augmentation du temps de déplacement et les enseignants, qui, pour certains, ne se battaient pas pour travailler dans ces établissements qualifiés de difficiles, s'inquiétent maintenant du lieu dans lequel ils vont être affectés.

Vidéo : le reportage de Yann-Olivier d'Amontloir et Jack Levé
Toulouse : les parents et les enseignants du collège Badiou refusent de déménager
Pour objectif de mixité sociale, le Conseil Départemental de la Haute-Garonne a décidé la fermeture de deux collèges afin d'envoyer les élèves vers d'autres établissements. Les enseignants et les parents d'élèves ont manifesté ce vendredi leur désapprobation. - D




Sur le même sujet

Les passionnées de 2CV réunis à Garons et Saint-Gilles, dans le Gard

Près de chez vous

Les + Lus