Toulouse : les professionnels de l'urgence sociale protestent contre la fermeture du gymnase Montané

© Maxppp
© Maxppp

La hausse des températures entraine l'abandon des mesures prises dans le cadre du Plan Grand Froid. Conséquence : l'accueil d'urgence installé dans le gymnase Montané de Toulouse va fermer ses portes dés jeudi matin. Les professionnels de l'urgence lancent un cri d'alarme.

Par Michel Pech

Les professionnels de l'urgence sociale, regroupés au sein du GPS (Groupement Pour la défense du travail Social), appréhendent la fermeture annoncée, jeudi matin le 26/01/17, du gymnase Montané qui a accueilli encore cette nuit 42 personnes.

"Ces personnes, qui appellent le 115 depuis des mois en demande de mise à l'abri, vont de nouveau passer leurs nuits dehors.
Ils vont bien sûr s'adresser à nous, travailleurs sociaux, qui les accompagnons. Mais, une fois encore, ils seront confrontés à l'absence de solutions d'urgence et devront appeler, des jours et des jours, le 115 en vain."

selon ces professionnels, le 115 est sollicité pour recenser les plus vulnérables, mais tous sont fragiles quand on sait qu'ils ont accepté de dormir dans un gymnase sur des lits de camp . La rue rend vulnérable, et ces personnes qui n'ont pas d'alternative seront confrontées au froid extrême et à l'insécurité dès demain soir.

Les places créées le mois dernier, dans le cadre de la période hivernale, ont permis à 350 personnes supplémentaires (foyer et hôtel) de trouver un répit.

C'est pourquoi le GPS demande le maintien de cet accueil indispensable, car il est intolérable que quiconque dorme dehors en plein hiver aujourd'hui .

Sur le même sujet

La semaine du goût dans une maison d'accueil pour personnes handicapées

Près de chez vous

Les + Lus