Toulouse : Rio Loco au rythme de l'Océan Indien

Le réunionnais Danyèl Waro, infatigable porte-drapeau du maloya, invité de la première soirée de Rio Loco 2017 à Toulouse. / © MaxPPP
Le réunionnais Danyèl Waro, infatigable porte-drapeau du maloya, invité de la première soirée de Rio Loco 2017 à Toulouse. / © MaxPPP

Les organisateurs de Rio Loco ont présenté ce jeudi la prochaine édition du festival. Après les mondes celtes l'an dernier, cap sur le soleil de l'Océan Indien pour l'édition 2017. 

Par Laurence Boffet

Après les Antilles en 2013 et les Caraïbes en 2014, Rio Loco met le cap sur l'Océan Indien pour son édition 2017. Le festival des musiques du monde entier invite les Comores, la Réunion, Madagascar, l'île Maurice, Mayotte, les îles Rodrigues, les Seychelles et Zanzibar en bord de Garonne pour quatre jours de concerts, du 15 au 18 juin.

Le sega de Koool Kreol Konektion, venu de Maurice, le maloya du Réunionnais Danyèl Waro ou encore le salegy, la musique la plus populaire de Madagascar portée par Eusèbe Jaojoby... Pendant quatre jours, tous les styles musicaux qui font la richesse et le patrimoine des îles de l'Océan Indien seront à l'honneur, portés par leurs plus emblématiques représentants.
Plus de 150 artistes sont attendus sur la Prairies des Filtres pour faire découvrir des concerts, des expositions, des arts visuels et des spectacles car comme toujours, Rio Loco propose un voyage multi-supports.


Retrouvez le programme complet du festival ici.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le candidat Olivier Régis renonce

Près de chez vous

Les + Lus