Toulouse : les salariés d'ENGIE en grève contre des délocalisations

Les salariés devant le Capitole de Toulouse / © K.Pellat/ France 3 Occitanie
Les salariés devant le Capitole de Toulouse / © K.Pellat/ France 3 Occitanie

Une partie des salariés du fournisseur de gaz et d'électricité Engie de Toulouse observent un mouvement de grève ce 14 novembre pour défendre leurs emplois. La grogne concerne les agents des centres de service clients. Selon eux, la direction souhaite les délocaliser à l'étranger.

Par J.V

Sur les 80 personnels du centre de service clients toulousain d'Engie, une trentaine observe ce mouvement de grève. Des salariés qui craignent pour leurs emplois. En effet, les organisations syndicales alertent sur la menace d'une délocalisation prochaine du service à l'étranger. Les 13 services clients français seraient concernés.
De source syndicale, en 2007, on comptait 33 centres de relations clients en France. aujourd'hui, on en dénombre 13.
Depuis quelques années, Engie externalise 80% de ce service. Même si cette activité est sous traitée par des entreprises françaises, 30% part pourtant à l'étranger.
Ce 14 novembre, les salariés du site toulousain se sont réunis en assemblée générale. 35 personnes ont été reçues par le cabinet du Maire Jean-Luc Moudenc. Ils comptent faire pression sur la municipalité pour l'interpeller sur leur situation.

De son côté, la direction du site affirme qu'aucun projet de fermeture n'est prévu sur place. 

Sur le même sujet

La success story de Chausson Matériaux

Près de chez vous

Les + Lus