Toulouse : le téléphérique urbain sud (TUS) est attribué au français POMA

Film de présentation du téléphérique urbain sud (TUS)

Les élus toulousains réunis en Comité Syndical de Tisséo - SMTC ont sélectionné le projet du groupement d’entreprises français POMA pour la construction du futur téléphérique toulousain. Le montant du projet s'élève à 54,6 millions d'euros. 

Par Solenn Lagha


POMA a été choisi pour la construction du téléphérique toulousain pour un montant de 54,6 millions d'euros.
La société qui capitalise 80 ans d’expérience est un acteur mondial dans le domaine des systèmes de transport par câble.
Le groupe s'associe, pour le projet, à Bouygues Travaux Publics et au cabinet d'architecture toulousain Séquences.


Un nouveau maillon de la Ceinture Sud de transports pour l’agglomération toulousaine


Le futur téléphérique urbain toulousain desservira trois pôles majeurs, sur un tracé de 3 km.
Il permettra de relier l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier en passant par l’hôpital de Rangueil. Un trajet qui devrait durer 10 minutes.



Ces trois sites majeurs seront connectés au réseau de transport urbain de métro et bus ainsi qu'aux principales structures installées à proximité (Institut Universitaire du Cancer de Toulouse, Hôpital Marchant…).





L’installation compte un total de 14 cabines d’une capacité de 35 places, toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite.
La capacité du téléphérique sera de 1500 voyageurs par heure et par sens.






Calendrier prévisionnel du téléphérique urbain sud

  • Début 2017 : démarrage de la phase conception
  • 2017 – 2018 : poursuite d’un travail de concertation avec les parties prenantes (Université Paul Sabatier, Lycée Bellevue, Région, hôpital de Rangueil, Oncopole…)
  • Début 2018 : enquête publique
  • Fin 2018 : déclaration d’utilité publique et démarrage des travaux
  • Début 2020 : mise en service

A lire aussi

Sur le même sujet

Nîmes : à la banque alimentaire, les jeunes distribuent des paniers aux personnes âgées

Près de chez vous

Les + Lus