Un autre regard sur le handicap

Pour faire évoluer le regard porté sur les personnes handicapées, le graphiste amateur toulousain Raphaël Gracien, lui même tétraplégique, détourne le logo bleu et blanc symbole international des personnes en fauteuil roulant. Rencontre avec l'artiste. 

L'un des "détournements de logo" de Raphaël Gracien
L'un des "détournements de logo" de Raphaël Gracien © Jack Lévé/France 3 Midi-Pyrénées
Pas question pour lui de militer ou de vouloir faire de la morale. Raphaël Gracien, tétraplégique depuis son accident de plongée en 1995, s'est mis à détourner le logo "personne handicapée" parce-que ce logo lui sortait par les yeux. Détourner pour changer le regard. Et rendre plus humain.
Résultat : une centaine d'oeuvres, pleines d'humour, qu'il expose à l'occasion dans la rue ou sur internet.

Son portrait par Emmanuel Wat et Jack Lévé :

durée de la vidéo: 03 min 07
Détourner pour changer le regard



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter