Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Une toute jeune exoplanète découverte par des scientifiques Toulousains

Vue d’artiste d’une jeune planète géante dans le disque d’une étoile en formation. / © Mark A. Garlick / markgarlick.com
Vue d’artiste d’une jeune planète géante dans le disque d’une étoile en formation. / © Mark A. Garlick / markgarlick.com

C’est l’une des plus jeunes exoplanètes connues à ce jour. Cette géante gazeuse vient d’être découverte par une équipe de scientifiques Toulousains et Canadiens et elle pourrait bien permettre une avancée majeure dans la compréhension de l’origine des exoplanètes.

Par Laurence Boffet

C'est une toute jeune exoplanète que vient de découvrir une équipe internationale composée de Toulousains, d'Ecossais et de Canadiens. Une géante gazeuse du même type que jupiter, en orbite autour d'un bébé soleil d'à peine deux millions d'années, soit l'équivalent stellaire d'un nourrisson d'une semaine. C'est la première fois qu'on découvre qu'une exoplanète peut se former alors même que son étoile est en train de naître. Quand on sait que notre soleil date lui de 4,6 milliards d’années, on comprend mieux pourquoi cette découverte pourrait permettre une avancée majeure dans la compréhension de l'origine et de la formation des exoplanètes, ces planètes géantes qui défient les scientifiques depuis près de 20 ans. Elle vient de faire l'objet d'une publication dans la revue scientifique Nature.

Un Jupiter encore au stade de la petite enfance

Ce Jupiter chaud a été observé dans la pouponnière stellaire du Taureau, à 430 années-lumière de la Terre par une équipe de chercheurs de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP, CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) de Toulouse, en collaboration, avec des collègues de l’Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble et des chercheurs Canadiens, Brésilines, Taïwanais et Ecossais. C’est en scrutant une étoile d’à peine 2 millions d’années, baptisée V830 Tau, que cette équipe d’astronomes a découvert cette jeune planète. Après un mois et demi d’observations, elle a détecté une variation régulière de la vitesse de l’étoile, révélant la présence d’une planète presque aussi massive que Jupiter, sur une orbite 20 fois plus resserrée que celle de la Terre autour du Soleil. "C'est la première fois qu'on découvre que ces planètes-là peuvent se former près de leur étoile à un âge de quelques millions d'années, c'est-à-dire une semaine dans la durée de vie d'une étoile" explique Jean-François Donati directeur de recherche à l’IRAP et premier auteur de cette publication. Pour les scientifiques, preuve est désormais faite que les Jupiters chauds apparaissent très tôt, alors que les systèmes planétaires sont eux-mêmes en formation et qu'ils ont un impact sur l'architecture de ces derniers. 

Une autre exoplanète découverte dans le même temps

Deux autres équipes d'astronomes ont par ailleurs confirmé l'existence d'une autre exoplanète juvénile, baptisée K2-33b, qui se trouve dans la constellation du Scorpion à 470 années-lumière de la Terre. Elle est aussi très proche de son étoile (K2-33) puisque son orbite est de seulement de 5,4 jours. D'une taille approximativement cinq fois celle de la Terre qui elle est âgée de 4,55 milliards d'années, cette nouvelle planète se situe dans la catégorie dite des "super-Neptune". 

3 000 exoplanètes découvertes à ce jour

Depuis 1995, les astronomes ont découvert et confirmé l'existence de 3 000 exoplanètes dont la plupart sont en orbite autour d'étoiles d'un milliard d'années et plus. Pour ces scientifiques, tenter de comprendre les cycles de vie planétaire à partir des exoplanètes ayant déjà atteint la maturité, c'est un peu comme essayer d'apprendre comment les humains ont évolué depuis leur naissance en étudiant seulement des adultes. La découverte de ces deux jeunes specimens devrait donc leur permettre de comprendre un peu mieux ce processus complexe et tumultueux.

Sur le même sujet

Canet (34) : les travaux ont commencé pour rouvrir le pont suspendu

Près de chez vous

Les + Lus