Des comédiens devant la mairie de Tarbes pour l'assistance sexuelle aux handicapés

Un pseudo handicapé moteur et son accompagnant affirmaient avoir entamé une grève de la faim devant la mairie de Tarbes. Ils réclamaient un rendez-vous avec la ministre Marie-Arlette Carlotti pour aborder le délicat dossier de l'assistance sexuelle. Il s'agissait en fait de comédiens.

© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
Les comédiens de la compagnie gersoise des Bisous sous la pluie sont de bons acteurs : France 3 comme ses confrères de presse écrite sont tombés dans le panneau. Tout comme les passants venus signer la pétition de soutien.

Michel et son accompagnant Bernard s'étaient installés devant la mairie de Tarbes. Michel, affirmait être paralysé des membres inférieurs et être cloué dans un fauteuil roulant. Une grande banderole derrière eux réclamait un rendez-vous avec Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion pour parler du délicat sujet de l'assistance sexuelle.

L'histoire est fausse mais la cause était vraie puisque la compagnie qui réalise des spectaclse de rue autour du handicap notamment voulait passer de la fiction à la pseudo réalité et alerter sur la question des assistants sexuels
durée de la vidéo: 01 min 07
Grève de la faim pour un statut d'assistant sexuel

Le statut pour les assistants sexuels,existe en Suisse, ou en Suède.  L'assistance sexuelle a été étudiée par le comité national d'étique au début 2013, comité qui a refusé un statut pour ce type d'activité.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société handicap
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter