Législatives : LREM et le PRG se partagent le département des Hautes-Pyrénées

Jeanine Dubié, députée PRG sortante, fête une victoire à laquelle elle ne croyait plus.
Jeanine Dubié, députée PRG sortante, fête une victoire à laquelle elle ne croyait plus.

Dans les Hautes-Pyrénées, La République en Marche emporte une circonscription sur deux. L'élue PRG sortante se maintient dans la deuxième. Inespéré...

Par Christine Ravier

Dans la première circonscription des Hautes-Pyrénées, Jean-Bernard Sempastous, candidat de la République en Marche, parti ultra-favori, est élu avec 58,85% des voix. Le maire de Bagnères-de-Bigorre bat la candidate de La France Insoumise Sylvie Ferrer qui totalise 41,15% des votes.

Jean-Bernard Sempastous, ami d’Emmanuel Macron, a manifestement bénéficié de l’effet Macron : 27% des suffrages à la présidentielle sur la circonscription. De plus, Bagnères-de-Bigorre est « le fief de cœur » du président. Il l’avait affirmé en mars 2016, faisant allusion à ses attaches familiales.

"Une dynamique va se mettre en place"


Jean-Bernard Sempastous avait contribué à éliminer dès le premier tour le député sortant et ancien ministre socialiste, Jean Glavany. Malgré ce parcours et un score sans appel, le nouveau député n'a pas la victoire très expansive. Ses enfants et sa femme qui l'ont beaucoup soutenus et accompagnés dans cette campagne avouent avoir un pincement au coeur à l'idée de le voir s'éloigner souvent au cours des 5 années à venir.

Mais Jean-Bernard Sempastous tempère en affirmant : "J'ai assumé de me présenter à cette élection donc j'y suis... heureux !". Il ajoute : "C'est énorme. C'est la première fois qu'un maire de Bagnères devient député. Une dynamique va se mettre en place et je suis là pour l'accompagner."

© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie


La députée PRG réélue


Sur la deuxième circonscription, Jeanine Dubié (PRG) est réélue. Elle bat sa rivale Marie-Agnès Staricky de La République en Marche avec 51,09% des voix contre 48,91%. Cette habitante de Lourdes, candidate pour la première fois, était pourtant en position favorable au premier tour.

Mais la députée, ex-conseillère générale, ex-assistante parlementaire de Jean-Michel Baylet, a finalement arraché la victoire. Elle débute donc un second mandat à l'assemblée nationale avec le sentiment de renaître... "Je sors de la tombe" a-t-elle avoué en fêtant sa victoire, tout sourire, au son des chants pyrénéens.
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie











A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Malaise à l'institut catholique de Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus