Hérault : Lo Cocut, le chant traditionnel occitan qui tolère 40% de fausses notes

La chorale de Lo Cocut en concert à Jacou / © @F3Languedoc
La chorale de Lo Cocut en concert à Jacou / © @F3Languedoc

Les polyphonies occitanes accessibles à tous, c'est le crédo d'un groupe d'amis qui a créé en 1992 le chœur "lou cocut". Pas besoin de parler occitan ou de savoir lire le solfège : le chant est libre, et l'humour fleuri! On y accepte 40 % de fausses notes.

Par P.S. avec J.M Escaffre

Avec leurs bérets, on les croirait descendus du Larzac. En fait, ils viennent de partout et de tous les horizons. Leur mission : donner des frissons en version occitane. Depuis 24 ans, ils donnent de la voix dans la plus grande tolérance. Ici, on accepte 40% de fausses notes.
Hérault : avec humour, Lo Cocut chante en occitan
Les polyphonies occitanes accessibles à tous, c'est le crédo d'un groupe d'amis qui a créé en 1992 le chœur "lou cocut". Pas besoin de parler occitan ou de savoir lire le solfège : le chant est libre, et l'humour fleuri! On y accepte 40 % de fausses notes. Reportage : J.M. Escaffre S.Bonnet

« C’est une opération de recyclage, explique Etienne Hamel, autoproclamé « As de chœur », on prend des gens qui n’ont jamais été dans des chorales, des gens qui ont été virés des chorales et des gens qui se sont enfuis des chorales et on les fait chanter… C’est un peu physique. »

Nom d'oiseau

Ils s'appellent Lo Cocut...un air d'adultère? Que nenni...en occitan, Lo Cocut est un nom d'oiseau.

« L’idée est de faire partager cette langue que tout le monde pense totalement morte avec des gens qui n’en ont peut-être jamais entendu parler mais qui en la chantant, se rendent compte qu’elle représente un certain nombre de richesses qui valent la peine d’être connues, qui valent la peine d’être chantées », explique Philippe Martel, un des choristes.

Chansons traditionnelles

Lo Cocut live, c'est un best of de la culture occitane. Les 22 choristes connaissent plus de 200 chansons traditionnelles parfois très locales. Comme la Festa dé l'Issanka, hommage à une fête sétoise.

En concert, Lo Cocut n'hésite pas à se frotter au quartet jazz art déco. Prochain rendez-vous sur scène, le 17 mars à Codognan dans le Gard. A bon entendeur...coucou!

A lire aussi

Sur le même sujet

Tarn : première moisson de lupin

Près de chez vous

Les + Lus