Cap d'Agde : Les démineurs sécurisent la plage après la découverte d'obus et de torpilles

Un périmètre de sécurité de 400m a été instauré autour des engins explosifs. / © F3LR
Un périmètre de sécurité de 400m a été instauré autour des engins explosifs. / © F3LR

La plage naturiste du Cap d'Agde est toujours évacuée sur plus de 400 mètres après la découverte hier vendredi de 2 torpilles et 2 obus. Les démineurs sont arrivés sur place ce samedi en fin de matinée et doivent décider d'embarquer engins ou de les faire exploser sur place. 

Par Sylvie Bonnet

L'accès à la plage naturiste du Cap d’Agde est interdit depuis hier vendredi 1er septembre. Et pour cause : Un premier obus a été découvert à une trentaine de mètres du rivage, à un mètre de profondeur. 

Ce sont des hommes du poste de secours qui l’ont découvert . Ils ont alors donné l’alerte. Sur place, les pompiers ont pris des photos qu’ils ont envoyées aux démineurs de la Marine nationale, à Toulon. Depuis, un autre obus et deux torpilles ont été repérés. Résultat, la zone est sécurisée et ce samedi matin on attendait l'arrivée des démineurs.

Notre équipe, Anthony Alpern et Enrique Garibaldi, est sur place.
La plage naturiste du Cap d'Agde interdite pour cause d'obus.
Le point avec Anthony Halpern et Enriqué Garibaldi. - F3 LR




Sur le même sujet

Crèche de Béziers interdite

Près de chez vous

Les + Lus