Inquiets pour l’avenir de leur tribunal, les avocats de Béziers sont en grève

Illustration - l'entrée du palais de justice de Béziers / © SYLVAIN THOMAS / AFP
Illustration - l'entrée du palais de justice de Béziers / © SYLVAIN THOMAS / AFP

Les avocats du barreau de Béziers protestent contre la réforme de la carte judiciaire, qui pourrait entraîner la fermeture du tribunal de grande instance de la ville.

Par Richard Duclos

Pas de plaidoiries ce lundi 13 novembre à Béziers. Les avocats du barreau sont en grève aujourd’hui. Ils se sont rassemblés ce matin devant le Palais de Justice, avec des banderoles "Avocats en colère".

La raison de celle-ci : les menaces qui pèsent sur le tribunal de grande instance de la ville. Car avec la nouvelle réforme de la carte judicaire, voulue par la ministre Nicole Belloubet, il n’y aurait plus qu’un seul tribunal de grande instance par département.

Dans l’Hérault, le tribunal de Montpellier ferait donc office de tribunal départemental, alors que celui de Béziers serait fermé.

Au micro de France Bleu Hérault, la bâtonnière de Béziers maître Annie Auret, s’interroge :

La cité judiciaire de Béziers a coûté 29 millions d'euros. Le site va t'il devenir une coquille vide ?


Devant le Palais de justice, les avocats étaient soutenus par des élus locaux. Frédéric Lacas, maire de Sérignan et président de la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, a ainsi tweeté pour souligner l’existence d’un "vrai besoin de proximité".




Rassemblement à Nîmes pour le maintien de la Cour d'appel

A Nîmes dans le même temps, un grand rassemblement pour la sauvegarde de la Cour d'appel est prévu ce lundi 13 novembre à 12 heures.
Dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire, la Cour d'appel pourrait en effet être supprimée. Une décision que le bâtonnier de Nîmes, Jean-Michel Divisia, qualifiait récemment d'"absurde"

Sur le même sujet

Lozère : rencontre avec les bougnats du Grand Paris

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne