Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Des chercheurs de Montpellier et Nîmes planchent sur les “antibiotiques du futur”

Une chercheuse du laboratoire montpelliérain Deinove - mai 2017 / © France 3 LR
Une chercheuse du laboratoire montpelliérain Deinove - mai 2017 / © France 3 LR

Deux laboratoires basés à Montpellier et à Nîmes tentent de faire face aux problèmes de résistance aux antibiotiques. Ils travaillent sur des nouvelles molécules capables de remplir à nouveau leurs rôles thérapeutiques. Ces laboratoires pourraient permettre une avancée scientifique majeure.

Par Z.S. avec J.P. Faure

Des chercheurs de Montpellier et Nîmes travaillent sur les "antibiotiques du futur". Une équipe de France 3 Languedoc-Roussillon a été reçue par des chercheurs du laboratoire montpelliérain Deinove.

La résistance aux antibiotiques tue


L'alerte a été donnée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les bactéries multi-résistantes seraient responsables de 25.000 décès par an dans l'Union européenne. Si rien n'est fait, la résistance aux antibiotiques pourrait être à l’origine de 10 millions de décès par an d’ici à 2050, soit plus que les cancers aujourd’hui (8 millions par an), indique le laboratoire bas Deinove.


Des chercheurs de Montpellier et Nîmes planchent sur les "antibiotiques du futur"
Deux laboratoires basés à Montpellier et à Nîmes tentent de faire face aux problèmes de résistance aux antibiotiques. Ils travaillent sur des nouvelles molécules capables de remplir à nouveau leurs rôles thérapeutiques. Ces laboratoires pourraient permettre une avancée scientifique majeure. - Un reportage de France 3 LR

Recherche sur de nouvelles molécules


Avec le laboratoire nîmois Nosopharm, le laboratoire basé à Montpellier Deinove travaille sur de nouvelles molécules capables de remplir à nouveau leurs rôles thérapeutiques. Car aujourd'hui, ces médicaments, dans de nombreux cas, ne remplissent plus leurs rôle face aux infections bactériennes à cause d'une consommation inappropriée et excessive. Résultat : ces bactéries, que l'on retrouve aussi chez les animaux de compagnie, d'élevage et même dans la faune sauvage, sont devenues multi-résistantes. 
Une cinquantaine de personnes travaille à Deinove, entreprise de biotechnologie, dont 45 chercheurs. Elle dispose d'un trésor de guerre : une souchotèque de 6.000 bactéries rares à partir de laquelle elle espère bien trouver le graal.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le témoignage de la mère d'Arthur Angé, disparu au Bangladesh

Près de chez vous

Les + Lus