Législatives : les résultats du second tour à Montpellier, 4 LREM sur 5 circonscriptions

Montpellier - panneaux électoraux de la 9e circonscription de l'Hérault - juin 2017. / © F3 LR F.Dubault
Montpellier - panneaux électoraux de la 9e circonscription de l'Hérault - juin 2017. / © F3 LR F.Dubault

5 circonscriptions comptent dans leur aire géographique une partie de la ville et de la métrpole de Montpellier, les 1ère, 2e, 3e, 8e et 9e. A part dans cette dernière, les députés sortants ont tous été balayés. PS ou EELV, ils n'ont pas résisté à la vague Macron.

Par Fabrice Dubault

Sur les 5 duels de Montpellier, il y avait 3 LREM-FN et 2 LREM-France insoumise, dans la 2e et la 3e circonscription. Des duels 100% féminin dans la 1ère et la 2e circonscription.
Au final, pour Montpellier, 4 représentants LREM sont élus à l'Assemblée nationale et une candidate de la France Insoumise contre 5 socialistes et EELV auparavant. Soit 3 femmes et 2 hommes.

Muriel Ressiguier députée France insoumise de la 2e circonscription de l'Hérault - Montpellier


La surprise, c'est la victoire de Muriel Ressiguier de la France Insoumise dans la 2e circonscription, celle de Montpellier. Elle bat Stéphanie Jannin candidate LREM.

Née à Châteauroux, Muriel Ressiguier est arrivée à Montpellier à l'âge de 12 ans, avec ses parents, enseignants.
Elle a étudié en classe prépa khâgne avant d'obtenir une licence de lettres modernes, un Deug de communication, puis un BTS d'assistante de direction.
Elle occupe aujourd'hui un poste d'assistante de direction à la Direction régionale du Service médical.
Alors que son père militait au PCF, elle s'engage à Ras'l Front puis prend sa carte au Parti de gauche en février 2012, après le meeting de Jean-Luc Mélenchon au Zénith de Montpellier.
Propulsée tête de liste du Front de gauche lors des municipales de 2014 à Montpellier, elle est aujourd'hui conseillère régionale.


Coralie Dubost députée LREM de la 3e circonscription de l'Hérault - Montpellier Castelnau-le-Lez


A l'inverse, dans la 3e circonscription, Montpellier Castelnau-le-Lez, Coralie Dubost LREM gagne le duel contre Stéphane Vidal de la France Insoumise.

Coralie Dubost, 34 ans, est une juriste, novice en politique mais "marcheuse" de la première heure.
Née dans la circonscription, Coralie Dubost est fille de professeurs de lettres et a effectué des études de droit, se spécialisant dans les nouvelles organisations des entreprises et leur "responsabilité sociétale".
Séduite selon elle par le modèle "start-up" du mouvement "En marche !", la jeune femme en est devenue la référente dans le département de l'Hérault, avant d'obtenir l'investiture du mouvement.
Elle a quitté son dernier emploi à la Montpellier Business School pour se consacrer à la campagne et aujourd'hui à son mandat de députée après avoir été élue au second tour face à un candidat de la France Insoumise.

Patricia Mirallès députée LREM de la 1ère circonscription de l'Hérault - Montpellier Lattes


Dans la circonscription de Montpellier-Lattes, Patricia Mirallès est élue avec 65,70% face à la FN France Jamet. C'est le meilleur score d'un candidat LREM dans l'Hérault.

Patricia Mirallès, une proche du maire de Montpellier. Elle a 49 ans.
Cette fille de rapatriés d'Algérie, esthéticienne de formation, était entrée au Parti socialiste en 1999 dans le sillage du député de l'Hérault Gilbert Roseau.

En 2002, elle était devenue secrétaire au cabinet du maire de Montpellier de l'époque Georges Frêche. Dix ans plus tard, après le décès de M. Frêche, elle avait quitté le PS et avait rejoint le camp du candidat dissident à la mairie de Montpellier Philippe Saurel, ancien adjoint de Georges Frêche.
Après la victoire de M. Saurel aux municipales de 2014, Patricia Mirallès a été conseillère municipale chargée de la solidarité, puis des cultures urbaines et de la Maison des rapatriés.

En 2015, elle a été élue conseillère départementale dans le canton de Près-d'Arènes-Croix d'Argent.
Patricia Mirallès vit en couple et est mère de trois enfants.


Patrick Vignal sortant PS élu député LREM de la 9e circonscription de l'Hérault - Montpellier Lunel Mauguio


Sur les 18 candidats encore en lice au second tour dans l'Hérault, seul un est député sortant. Il s'agit de Patrick Vignal, dans la 9e circonscription, celle de Montpellier Lunel Mauguio, et encore, élu PS en 2012, il est candidat LREM cette année.
Il est finalement élu avec 64,5% face au candidat FN Gérard Vouzellaud.


Nicolas Démoulin député LREM de la 8e circonscription de l'Hérault - Montpellier Pignan


Victoire de Nicolas Démoulin LREM dans la 8e circonscription, Montpellier-Pignan, avec 62,85%, devant le FN Gérard Prato.

Il est néophyte en politique et patron d'une petite entreprise de communication.
Né en 1972 à Bordeaux, Nicolas Démoulin est arrivé en 1979 dans l'Hérault. Titulaire d'un DUT de technique de commercialisation, il créé son entreprise en 1994 à l'âge de 22 ans.
Marié et père de deux enfants, cet habitant de La Grande-Motte a vécu son premier engagement politique il y a quelques mois, en coordonnant notamment les comités "En Marche!" de l'Hérault, puis en menant campagne dans la 8e circonscription de l'Hérault.

Il a affiché parmi ses priorités le développement des TPE-PME.

 

Les résultats par circonscriptions en Occitanie


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Football : Montpellier s’incline face à Clermont-Ferrand

Près de chez vous

Les + Lus