Le maire de Montpellier porte plainte contre Libération

Al Capone Saurel et Eliot Ness Cazeneuve, voilà une série qui fera recette devant la justice. Philippe Saurel, le maire de Montpellier n'a pas apprécié que le quotidien Libération l'assimile et le compare au célèbre voyou mafieux de Chicago. Il a porté plainte en diffamation.

Le titre de Libération en date du 26 août 2014.
Le titre de Libération en date du 26 août 2014. © F3 LR

Al Capone, le célèbre gangster américain et Eliot Ness le policier qui ont tant oeuvré au renom du Chicago des années 30, ne pensaient probablement pas être à la Une de l'actualité à Montpellier en 2014.

Il aura suffi d'un fait divers et d'une phrase de Philippe Saurel après la fusillade qui a fait deux morts, samedi soir, dans un quartier de Montpellier pour que la polémique enfle.

"Je n'ai pas du tout envie que Montpellier ressemble à Chicago" a déclaré Philippe Saurel, après la fusillade.


Une déclaration immédiatement repoussée par le ministre de l'Intérieur et tournée en dérision par le quotidien Libération.
L'affaire en restera là pensa-t-on autour de la place de la Comédie. Pas du tout, ce trait de plume a fortement déplu au maire de Montpellier et Philippe Saurel a décidé de porter plainte contre le journal pour diffamation.

L'affaire n'aurait peut-être mérité qu'un droit de réponse, bien écrit. Et bien non, on reparlera donc d'Al Capone et d'Eliot Ness, sous peu, devant un tribunal correctional de Montpellier.

durée de la vidéo: 01 min 25
Montpellier : Philippe Saurel porte plainte contre Libération pour diffamation

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique justice faits divers enquêtes philippe saurel
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter