Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Montpellier : Greenpeace se joue de Total pour le 1er avril

Imaginez que Total vienne procéder à des forages pour trouver du pétrole au Pic Saint-Loup, cette situation a été mise en scène par les militants de Greenpeace Montpellier - mars 2017 / © France 3 LR
Imaginez que Total vienne procéder à des forages pour trouver du pétrole au Pic Saint-Loup, cette situation a été mise en scène par les militants de Greenpeace Montpellier - mars 2017 / © France 3 LR

En ce 1er avril, il y a les traditionnels poissons, mais il y a aussi ceux qui profitent de la tradition pour faire passer un message. On appelle cela le détournement revendicatif du 1er avril. Exemple au Pic Saint-Loup avec les militants de Greenpeace. 

Par Joane Mériot

Le 1er avril ses poissons, ses canulars, un classique. Mais le 1er avril peut être aussi un bon moyen pour communiquer. Certains l'ont bien compris et ont décidé de se saisir de cette journée culte pour dénoncer des dérives ou l'inaction de nos dirigeants. Prêcher le faux pour dénoncer le vrai 

Greenpeace a décidé de profiter du 1er avril pour faire passer un message.

Les militants ont mis en scène un projet de forage pour trouver du pétrole au Pic Saint-Loup.

Même si ce projet de forage ne concerne pas le Pic Saint-Loup, il est bien réel. C’est vrai Total a des projets d’exploration pétrolière au large des côtes brésiliennes à quelques kilomètres d’un récif de corail unique situé à l’embouchure de l’Amazone. L’ambition de Greenpeace : sensibiliser la population à un cas bien réel.

Le reportage de Laurent Beaumel et Olivier Brachard

Montpellier : Greenpeace se joue de Total pour le 1er avril
En ce 1er avril, il y a les traditionnels poissons, mais il y a aussi ceux qui profitent de la tradition pour faire passer un message. On appelle cela le détournement revendicatif du 1er avril. Exemple au Pic Saint Loup … - France 3 LR - Laurent Beaumel et Olivier Brachard

Sur le même sujet

Météo du 16 mai 2017

Près de chez vous

Les + Lus