Philippe Saurel s'attaque aux ordures et aux poubelles de Montpellier et de l'Agglo

Montpellier - la ville est sale, c'est l'avis des riverains, des électeurs et du maire qui veut coordonner les moyens municipaux et de l'Agglo - 2014 / © F3 LR
Montpellier - la ville est sale, c'est l'avis des riverains, des électeurs et du maire qui veut coordonner les moyens municipaux et de l'Agglo - 2014 / © F3 LR

Halte aux poubelles qui débordent. Plus propre ma ville, c'est la résolution de rentrée du Philippe Saurel. Le maire de Montpellier s'attaque à l'une de ses promesses de campagne. Et pour ça, il veut une meilleure organisation du nettoyage et du ramassage des ordures entre municipalité et Agglo.

Par Fabrice Dubault


Montpellier est sale !!

Un constat repris par tous les candidats pendant les municipales. C'était aussi une promesse de campagne notamment du nouveau maire de Montpellier.

Philippe Saurel annonce 6 mesures, pour "mettre le paquet sur la propreté"

  • La mise en place d'un compacteur à déchets sous le viaduc, à l'entrée de l'ancien parking de l'ancienne mairie (précédemment à Garosud).
  • 10 tournées de mini véhicules de nettoiement et de collecte pour environ 15 tonnes des déchets par jour sont concernées. Cela permettra d'augmenter leur rapidité d'exécution, leur volume d'activité et d'autoriser la collecte des différents déchets (petits encombrants, cartons, ordures ménagères).
  •  
  • Les horaires de collecte du soir sont avancés sur les secteurs du centre-ville, où les terrasses et les véhicules de collecte cohabitent difficilement : la collecte se déroulera entre 17h30 et 19h00, au lieu de commencer à 19h. Une campagne d'information sera faite auprès des riverains et des restaurateurs.
  •  
  • La synchronisation de la collecte et du lavage dans les faubourgs en réalisant l'enlèvement des ordures ménagères et encombrants avant le passage de la laveuse : le lavage des trottoirs sera plus efficient.
  •  
  • L'augmentation du nombre de bacs dans le centre-ville : cette mesure sera prise en concertation avec les élus de quartier et les associations de quartier.
  •  
  • L'ajout de 50 corbeilles à papier dès novembre 2014  et de 200 supplémentaires en janvier 2015, couplées pour certaines avec des distributeurs de sacs pour déjections canines « toutounet ».
  •  
Les rondes et les horaires des collectes vont être repensés, des bacs et des corbeilles vont être rajoutés. Mais avant tout, les missions de la ville et de l'Agglo, qui jusqu'à présent se tiraient dans le dos, vont enfin être coordonnées.

2 missions confiées par les collectivités à la société Nicollin.

Désormais à la tête de la mairie et de l'agglomération, Philippe Saurel promet que les choses vont changer, d'une part au sein de ses services mais aussi avec la société Nicollin, dont le contrat se termine dans un an.

Dernière mesure, en octobre, une campagne d'information sera lancée afin de responsabiliser les habitants, les particuliers, les syndics, les commerçants et les professionnels. Pour leur rappeler qu'ils sont également responsables de la propreté de Montpellier.

Montpellier : Philippe Saurel veut une ville plus propre
Reportage F3 LR : F.Hertmann et L.Beaumel

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

La compagnie "Opéra clandestin" promeut ses spectacles dans la rue

Près de chez vous

Les + Lus