Rémi Gaillard lâche la SPA de Montpellier

Rémi Gaillard en cage - archives / © Rémi Gaillard
Rémi Gaillard en cage - archives / © Rémi Gaillard

Rien ne va plus entre Rémi Gaillard et la SPA de Montpellier. L'humoriste menace de claquer la porte de la SPA dont le fonctionnement est "douteux", selon lui. Le président de la SPA assure lui que son association est "transparente" et que "personne ne gagne de l'argent sur le dos des animaux".

Par Zakaria Soullami


Le divorce semble bel et bien consommé entre la SPA de Montpellier et Rémi Gaillard. L'humoriste a quitté sa cage du refuge SPA le 15 novembre dernier
Aujourd'hui, Rémi Gaillard met en cause le fonctionnement de la SPA et menace d'abandonner son rôle de parrain. Par la voix de son président, la SPA assure qu'elle n'a rien à se reprocher.

Rémi Gaillard veut "des espaces de liberté"


Dans un entretien accordé à France 3 Languedoc-Roussillon, Rémi Gaillard rappelle que ce qu'il veut faire, c'est créer "des espaces de liberté". "Ça existe, on peut le faire. La Fondation Brigitte Bardot en a par exemple. J'ai envie de casser les cages, c'est possible. Parce que c'est l'enfermement qui est insupportable,", explique l'humoriste. Et Rémi Gaillard cite Gandhi : "On reconnaît la grandeur et la valeur d'une nation à la façon dont celle-ci traite ses animaux.". Il assure que sa volonté est de faire de Montpellier un exemple sur le plan national.

Rémi Gaillard "idéaliste" selon le président de la SPA


Le président de la SPA de Montpellier Vincent Cerclet n'est pas contre cette idée mais il assure que "Rémi Gaillard a une vision des choses idéaliste. Mais techniquement, la mise en oeuvre est compliquée. 200.000 euros, ce n'est pas une grosse somme dès qu'il s'agit de construction.", déclare le président de la SPA de Montpellier, joint par téléphone par France 3 Langudedoc-Roussillon.

Les explications de notre journaliste Valérie Cohen-Luxey dans le 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon.
Rémi Gaillard lâche la SPA de Montpellier
La tension monte entre Rémi Gaillard et la SPA de Montpellier au sujet de l'utilisation des 200.000 euros de dons récoltés par l'humoriste montpelliérain. Les explications de notre journaliste Valérie Cohen-Luxey. - F3 LR

Le fonctionnement de la SPA "douteux" selon Gaillard


Selon Rémi Gaillard, le fonctionnement de la SPA de Montpellier est "douteux, c'est un business". Il raconte une histoire "incroyable", selon lui. 
"Je propose qu'on partage la cagnotte à des petits refuges qui en ont besoin. Le conseil d'administration de la SPA et le président me disent qu'ils sont d'accord pour ça mais qu'il faut que je ne parle pas à la presse. Ils m'ont fait une liste, et dedans il y a une association dont l'adresse est la même que le siège de la clinique vétérinaire du président de la SPA. C'est quand même étonannt ! J'ai du mal à leur faire confiance. Je ne peux plus leur faire confiance. Je sais qu'ils en ont rien à foutre des espaces de liberté.", lance Rémi Gaillard.

"Pas de conflit d'intérêt" selon la SPA


Vincent Cerclet, le président de la SPA, a envoyé un mail à Rémi Gaillard le 16 décembre dernier (un mail que France 3 Languedoc-Roussillon a pu se procurer), avec notamment Philippe Saurel, maire de Montpellier en copie, dans lequel il écrit :  "Si la position et les exigences de Remi Gaillard ne permettent pas de travailler ensemble, la SPA de Montpellier donnera son accord pour répartir le montant de la cagnotte entre des refuges de la région en situation difficile voire précaire." Le président de la SPA donne ensuite une liste de 9 refuges et associations dans laquelle figure le nom d'une association présidée par l'un de ses associés.
"Il ne peut pas y avoir de conflit d'intérêt car l'activité de l'association (stérilisation de chats de rue) est strictement bénévole. L'association est totalement transparente.", affirme Vincent Cerclet. Le responsable d'une autre association qui figure sur cette liste est membre du conseil d'administration de la SPA de Montpellier. Mais le président de la SPA assure que ce n'est pas du "copinage", comme l'affirme Rémi Gaillard.

"Je marche à la confiance", dit Rémi Gaillard


Rémi Gaillard explque qu'il ne peut pas "travailler" dans ces conditions avec la SPA. "Je marche à la confiance. Moi je ne suis pas un politique, je m'amuse. Je suis aujourd'hui le parrain des animaux de la SPA. Pas le parrain de la SPA, on me l'a proposé mais j'ai refusé.". Rémi Gaillard n'apprécie pas vraiment l'idée d'installer des chauffages dans les box. "On peut mettre des chauffages, des télévisions même.", lance-til en assurant que "la cause animale ne s'arrête pas à Montpellier. Je n'ai pas besoin de la SPA pour défendre la cause animale. J'aime ma ville, j'aime Montpellier, j'aurais kiffé que ma ville montre encore l'exemple (ndlr le premier mariage homosexuel a été célébré à Montpellier). Mais il n'y a pas que Montpellier, je peux aussi travailler avec la SPA de Marseille par exemple.", prévient Rémi Gaillard.

L'utilisation des 200.000 euros en question


Il est difficile d'imaginer Rémi Gaillard travailler avec la SPA de Montpellier dans le contexte actuel même si personne ne ferme complètement la porte. Mais l'utilisation des 200.000 euros de dons pose plus que jamais question. Une trentaine de milliers d'euros est sur le compte de la SPA expliquent le président de la SPA et Rémi Gaillard. Une "somme bloquée" en attendant une "action concertée", indique le président de la SPA. Environ 150.000 euros, une somme qui correspond à la "cagnotte internet", n'a pour l'instant été versée à personne. Et Rémi Gaillard pense à créer une association et lui verser cet argent. Une association dont il serait le parrain. "Je me casse et puis c'est tout, c'est une mascarade le conseil d'administration de la SPA de Montpellier.", lâche l'humoriste.

La SPA une "association transparente"


"S'il (ndlr Rémi Gaillard) a des doutes, on peut répondre. Encore faut-il entendre les réponses ? On a une association transparente et parfaitement démocratique. Je trouve triste que ça tourne comme ça. C'est fort dommage parce que si on communqiue, on peut bâtir de grandes choses.", regrette Vincent Cerclet."Personne n'a d'intérêts personnels à la SPA. Personne ne gagne de l'argent sur le dos des animaux.", conclut le président de la société protectrice des animaux à Montpellier.

Rendez-vous sur Facebook


Après ces deux entretiens accordés par le président de la SPA de Montpellier et Rémi Gaillard à France 3 Languedoc-Roussillon, c'est maintenant sur Facebook que les échanges (houleux) se poursuivent.
La SPA a d'abord publié un communiqué sur Facebook mardi soir. Rémi Gaillard a répondu ce mercredi matin en publiant à son tour un long post sur le réseau social.

Pamela Anderson en cage avec Rémi Gaillard en 2017


Si l'histoire d'amour de la SPA de Montpellier et Rémi Gaillard semble bien terminée, une autre pourrait commencer en 2017. "J'ai contacté Pamela Anderson, elle est d'accord pour entrer dans une cage avec moi l'année prochaine. C'est quasiment fait.", sourit Rémi Gaillard. La ville où cela se fera n'a pas encore été choisie mais Rémi Gaillard n'écarte pas la cité héraultaise. "Ca pourrait être à Montpellier.", assure-t-il.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus