Sailsharing, le site de partage de bateaux débarque en Languedoc-Roussillon

archives / © maxppp
archives / © maxppp

Le airbnb de la mer vient de s'installer sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Plus de 150 propriétaires de bateaux louent déjà leur(s) embarcation(s) à d'autres particuliers, via le site sailsharing, notamment à La Grande-Motte, Sète, Agde, Gruissan et Canet-en-Roussillon.

Par Fabrice Dubault


Sailsharing veut devenir le airbnb des mers

Comment ça marche ?


Les bateaux naviguent en moyenne 15 jours par an et dorment au port le reste du temps. Olivier Guiraudie, le fondateur de Sailsharing, a eu l’idée de créer un site qui met en relation des propriétaires qui souhaitent louer leur bateau et des locataires à la recherche de bons plans et de nouveautés.

«Les propriétaires inscrivent gratuitement leur bateau, définissent leurs conditions de location, leurs tarifs et leurs périodes. Les locataires disposent ensuite d’un moteur de recherche pour trouver le bateau qui les intéressent, et doivent fournir un CV nautique au propriétaire. Lorsque les deux parties sont d’accords, le paiement s’effectue via notre plateforme», explique Olivier Guiraudie.

Un site en plein boom en Languedoc-Roussillon


Lancé en 2013, la plateforme a séduit de nombreux adeptes dans la région. Elle est présente dans plus de 9 ports de notre littoral, avec un avantage pour Le Cap d’Agde, où le site comptabilise le plus de bateaux. Gruissan, Montpellier et Saint-Cyprien apparaissent également en bonne position, où plus de 35 propriétaires proposent leur bateau.

Qu’il s’agisse de louer un bateau à moteur à la journée ou un voilier pour les vacances, plus de 300 marins ont déjà utilisé le service dans la région. Ils profitent de tarifs en moyenne 30% inférieurs à ceux des loueurs professionnels, particulièrement à La Grande-Motte où les prix peuvent décourager les amoureux de la mer.

Fort du succès rencontré en Languedoc-Roussillon, Sailsharing est présent dans 399 ports.

Sailsharing express...

Sailsharing est une entreprise française. C'est un site de location de bateaux entre particuliers, créé en janvier 2013, par trois jeunes entrepreneurs.

Première plateforme de consommation collaborative dans le nautisme, Sailsharing permet à des propriétaires de rentabiliser l’usage de leur bateau, et à des locataires de naviguer de manière plus authentique à moindres coûts.
L’ambition des fondateurs de la startup française est de démocratiser la location de bateaux entre particuliers en ouvrant le nautisme à de nouveaux publics.

Le site compte près de 3.000 bateaux référencés dans 399 ports en France, en Espagne, en Croatie et en Grèce.

Sur le même sujet

Ariège : réquisitoire sévère pour l'éleveur poursuivi pour feux d'écobuage non déclarés

Près de chez vous

Les + Lus