La SNCF lance 1 milliard d'euros de travaux sur 10 ans en Languedoc-Roussilon

illustration / © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
illustration / © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le premier gros chantier vient de débuter pour 6 mois sur la ligne Narbone-Montpellier. Ces opérations de maintenance ferroviaire visent à réhabiliter le réseau régional, le moderniser et renouveler des infrastructures vieillissantes. 1 milliard d'investissements entre 2015 et 2025.

Par Fabrice Dubault


Le plus important chantier de maintenance de France démarre entre Narbonne et Montpellier

Le changement de la voie entre Narbonne et Montpellier, 98km sur une seule voie, va durer jusqu'en décembre 2015. 400 ouvriers y travaillent, principalement de nuit, sur un train usine.
Cette ligne où transit 140 trains (TER, TGV, Intercités et fret) par jour, est un axe majeur, d'autant que la LGV Montpellier-Perpignan est loin d'être opérationelle.
L'autre côté de voie sera modernisée entre avril et octobre 2016. Coût total, 250 millions d'euros.

Selon nos confrères d'Objectif-Languedoc-Roussillon, la première phase de 450 millions d'€ va durer 5 ans

Les deux années de travaux de modernisation de la ligne Narbonne-Montpellier marquent le début d'une première phase de travaux  :
  • En 2017 et 2018, une tranche de travaux sur les deux voies entre Castelnaudary et Carcassonne : 35kmx2, soit 70 M€.
  • En 2018 et 2019, une autre tranche de travaux sur les deux voies entre Montpellier et Nîmes : 51kmx2, soit 135 M€.
La phase 1 se terminera en 2019 et représente donc un budget de 450 M€.

Le budget global des travaux de renouvellement est de 950 M€, les 500 M€ restant seront alloués à une seconde phase, entre 2020 et 2025. Elle concernera les lignes Carcassonne-Narbonne, Tarascon-Nîmes, Pont Saint-Esprit-Nîmes et Narbonne-Perpignan.

Sur le même sujet

La désertification médicale touche aussi Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus