Vinisud à Montpellier : les viticulteurs espagnols et italiens veulent s'implanter sur le marché français

Une dégustation au salon Vinusud à Montpellier le 15 février 2016. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE
Une dégustation au salon Vinusud à Montpellier le 15 février 2016. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE

Le salon Vinisud, vitrine du vin en France, rassemble à Montpellier 1700 exposants. Une majorité d'entre eux est français mais de plus en plus, Espagnols et Italiens espèrent y trouver de nouveaux marchés.

Par P.S. avec P. Bard

C'est le rendez-vous incontournable des vignerons du Sud, vitrine du premier vignoble mondial, et le cru 2016 de Vinisud n'échappe pas a cet engouement.

1700 exposants

Avec plus de 1700 exposants venus de l'arc méditerranéen, ce salon qui se déroule en alternance avec Vinexpo à Bordeaux a désormais atteint l'âge adulte, et attire d'années en année davantage de vignerons étrangers. Pour preuve  : le nombre de professionnels espagnols ou italiens qui a augmenté de 20% par rapport à l'édition 2014.

Le vin espagnol dans les moeurs françaises

"Je pense que le vin espagnol rentre de plus en plus dans les mœurs des familles françaises, remarque Hugo Mazel, vigneron en Aragon (Espagne), et un salon comme Vinisud nous permet de rencontrer de nouveaux importateurs, des petits cavistes qui connaissent nos produits. C’est devenu un salon incontournable pour nous."
Vinisud à Montpellier : les viticulteurs espagnols et italiens veulent s'implanter sur le marché français
Reportage : P. Bard, F. Detranchant

Si nos voisins ibériques sont particulièrement bien représentés, la botte italienne est également là, avec de nouveaux venus : "beaucoup d’importateurs du Nord de l’Europe nous ont conseillé de venir ici", explique Mérino Barbieri, vigneron Sicilien.

Passage obligé

Mais bien évidemment la grande majorité des exposants reste francaise, avec des vins languedociens particulièrement bien représenté. Pour les vignerons locaux, et les vigneronnes, Vinisud est un passage obligé.

On attend pour ce cru 2016 de Vinisud plus de 32 000 visiteurs, dont un tiers d'étrangers, un millésime place sous le signe de la sortie de crise pour le vignoble languedocien.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation lycéenne à Montpellier : défoulement des jeunes ou revendications politiques ?

Près de chez vous

Les + Lus