Le divorce entre Lattes et Montpellier Métropole : qu'en pensent les Lattois ?

La campagne d'affichage du maire de Lattes est sans ambiguïté. Cyril Meunier revient sur la sortie des élus de la métropole qui n'avaient pas obéi à Philippe Saurel, refusant de devenir membre d'En Marche. Qu'en pensent les habitants de Lattes ? Sondage express.

Le maire de Lattes a installé des affiches dans la ville pour interpeller les habitants sur le conflit qui l'oppose à Saurel - 23 octobre 2017
Le maire de Lattes a installé des affiches dans la ville pour interpeller les habitants sur le conflit qui l'oppose à Saurel - 23 octobre 2017 © France 3 LR

Depuis une semaine, les Lattois peuvent découvrir, sur les panneaux de publicité de leur ville, des affiches au titre provocateur «  avis de décès du pacte de confiance métropolitain ».


Le titre de l'affiche a choqué quelques lattois, ils auraient préféré un titre moins provocateur - 23 octobre 2017
Le titre de l'affiche a choqué quelques lattois, ils auraient préféré un titre moins provocateur - 23 octobre 2017 © France 3 LR

Le maire, Cyril Meunier, a choisi d’interpeller les habitants à propos du conflit qui l’oppose à Philipe Saurel, le maire de Montpellier et président de la Métropole, depuis juin dernier.



Les deux hommes sont en conflit depuis que Philippe Saurel, a décidé de basculer la Métropole sous le parti du Président de la République, LREM.

En tout, sept maires se retrouvent écartés dont Cyril Meunier, le maire de Lattes. Cyril Meunier a décidé de dénoncer le procédé. Il refuse ce qu'il considère comme une déstitution. Nous avons demandé aux habitants de Lattes ce qu'il pensait de ce mode d'information.

Ceux qui sont pour 

Denis habitant de Lattes depuis 10 ans : 

Denis Bourgeois, habite à Lattes depuis une dizaine d'années - 23 octobre 2017
Denis Bourgeois, habite à Lattes depuis une dizaine d'années - 23 octobre 2017 © France 3 LR

Denis bourgeois Lattes



Michel habite à Lattes depuis quatre ans, il soutient le maire Cyril Meunier.

Michel Lemonnier, habitant de Lattes depuis quatre ans



Cette retraitée soutient aussi le maire, pour elle les citoyens doivent être mis au courant. 

Retraitée de Lattes, hérault



Ceux qui sont contre 


D'autres jugent cela déplacé, et y voient une " guerre politicienne " comme Françoise, habitante de Lattes depuis les années 2000 :

Françoise habite à Lattes depuis les années 2000


Michel Ratti, habite à Lattes depuis 10 ans

Sylvie Molinié, habite à Lattes depuis moins de deux ans - 23 octobre 2017
Sylvie Molinié, habite à Lattes depuis moins de deux ans - 23 octobre 2017 © France 3 LR

Sylvie Molinié, elle est âgée de 48 ans, elle habite à Lattes depuis moins de deux ans, pour elle l'initiative est bonne mais le mot décés est trop fort.

"Je trouve que les affiches sont cohérentes d'un point de vue politique, mais je trouve que le mot décés est trop fort, j'aurais préféré quelque chose de plus doux."

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, en visite en Chine, parle d’un non-événement. Interrogé nos confrères de France Bleu, il a expliqué qu'il ne souhaitait pas s'exprimer sur le sujet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter