Une épreuve du BAC interrompue par un incendie au lycée Monnet à Montpellier

Montpellier - le lycée Jean Monnet - archives / © Lycée Monnet de Montpellier
Montpellier - le lycée Jean Monnet - archives / © Lycée Monnet de Montpellier

Une heure avant la fin de l’épreuve d’anglais, ce lundi, les candidats au BAC qui planchaient dans les locaux du lycée Jean Monnet à Montpellier ont dû quitter la salle d’examen, alertés par une alarme incendie, relatent nos confrères du Figaro.

Par Fabrice Dubault

Des témoins parlent de forte odeur de brûlé et de fumée. Candidats au BAC et surveillants ont été évacués puis les pompiers sont intervenus.
Par la suite, les lycéens qui n’ont pas pu terminer leur épreuve, mais ont tout de même rendu leurs copies, ont été renvoyés chez eux sans plus de renseignements. Les professeurs attendent désormais les consignes de l’académie.

Le début d'incendie s'est déclenché dans les espaces verts du lycée. Résultat, l'épreuve de langue vivante a été amputée d'une heure. 125 élèves sont concernés.
A priori, cette heure perdue sera rattrappée le vendredi 23 juin à 14h.


Selon nos confrères du Figaro - étudiant, contacté le ministère confirme l’information. Le rectorat de Montpellier précise que l’évacuation n’a concerné qu’une partie des candidats et que, selon les filières, certains ont pu finir de composer. D’après nos informations, les lycéens concernés seraient en série générale.

À Paris, la direction générale de l’enseignement scolaire et la division des examens et concours à Montpellier analysent et recherchent une solution.

Sur le même sujet

Aveyron : ils parcourent la route du sel

Près de chez vous

Les + Lus