Législatives à Montpellier : En marche toute, France Insoumise ne capitalise pas

Patrick Vignal, ex-PS , candidat LREM dans la 9ème circonscription de l'Hérault, a obtenu près de 40 % des voix au 1er tour. / © MAXPPP
Patrick Vignal, ex-PS , candidat LREM dans la 9ème circonscription de l'Hérault, a obtenu près de 40 % des voix au 1er tour. / © MAXPPP

Carton plein pour La République en marche pour ce premier tour des élections législatives à Montpellier. Le parti d'Emmanuel Macron devrait faire le grand chelem. France insoumise ne fait pas aussi bien que Mélenchon. Le FN est moins fort qu'ailleurs dans l'Hérault.

Par Olivier Le Creurer

Au 1er tour des législatives, Jean-Luc Mélenchon avait basculé en tête sur Montpellier avec 31,5 % des voix devant Emmanuel Macron, 24,7 %, François Fillon 15,8 % et Marine Le Pen 13,3 %. La préfecture de l'Hérault a suivi le mouvement En Marche et vise le grand chelem dimanche prochain dans les 1ère, 2ème, 3ème, 8ème et 9ème circonscription.

En Marche est en tête partout

En Marche est en tête partout. La prime à Patrick Vignal, député sortant ex-PS avec près de 40 % des voix, puis Coralie Dubost (37,17 %), Patricia Mirallès (34,12 %), Nicolas Démoulin (31,26 %). Stéphanie Jannin obtient le "plus faible" d'En Marche avec tout de même 28,58 %. Le grand chelem ne fait pas de doute.


Deux France Insoumise au second tour

Les candidats de la France Insoumise n'ont pas capitalisé le très bon score de Jean-Luc Mélenchon au 1er de la présidentielle. Deux candidats sont tout de même qualifiés pour le second tour des législatives. Muriel Ressiguier, porte-parole, dans la 2ème avec 22,81 %. Elle affrontera Stéphanie Jannin, adjointe de Philippe Saurel à la mairie.
Réaction dans les 2ème et 3ème circo de l'Hérault
Muriel Ressiguier, porte-parole, dans la 2ème avec 22,81 %. Elle affrontera Stéphanie Jannin, adjointe de Philippe Saurel à la mairie.

Dans la 3ème, Stéphane Vidal se qualifie également avec 14,68 % des voix. Mais le second tour parait mission impossible tant Coralie Dubost, porte -parole d'En Marche à Montpellier, a de l'avance avec 37,17 % des voix au premier tour. "Tout est encore possible, La semaine à venir sera intense," indiquent Muriel Ressiguier et René Revol.

FI au pire 3ème

Les trois autres candidats FI arrivent 3ème, Alain Colet (15,6 % dans la 1ère), Marielle Fenech-Monfort (17,29 % dans la 8ème et Imane Diani (15,19 % dans la 9ème. Dans la perspective de l'élection municipale, en 2020, France Insoumise s'impose comme un mouvement avec lequel il faudra compter.


3 candidats du FN au second tour

Le Front national aura trois candidats au second tour. Gérard Prato, dans la 8ème, est le mieux placé avec 21,13 % mais sans réel espoir de victoire dimanche prochain. Son réservoir de voix est très faible.

Guillaume Vouzelaud (20,56 % dans la 9ème) et France Jamet (16,82 % dans la 1ère) affronteront Patrick Vignal et Patricia Mirallès. Sont éliminés Lauriane Troise (13,02 % dans la 3ème et Pierre Aliotti (8,14 %) dans la 2ème. 


Trois LR-UDI à moins de 10 %


Les candidats LR-UDI, après les 15,8 % de François Fillon à la présidentielle, ne faisaient pas trop d'illusion. Ils ne sont que deux à passer la barre des 10 %; Joëlle Jenin-Vignaud (12,6 % dans la 9ème) et Nancy Canaud (11,36 % dans la 2ème). Les expérimentés Arnaud Julien (9,78 %), Joseph Francis (9,71 %) et Catherine Dardé (8,51 %) ne décollent pas.


La déroute des députés sortants

Les députés PS n'ont pas échappé au raz de marée d'En Marche. Anne-Yvonne Le Dain (5,15 %), Christian Assaf (10,22 %) et Fanny Dombre Coste (11,51 %) disparaissent, victimes du "gégagisme". L'écolo Jean-Louis Roumégas (10,70 %) subit le même sort.

Retrouvez tous les résultats en France :

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Aveyron : ils parcourent la route du sel

Près de chez vous

Les + Lus