Loi travail : le contenu de la réforme bien accueilli par les cadres de l’hospitalisation privée

A peine les ordonnances dévoilées, le professeur Paul-Henri Antonmattéi les a décortiquées devant les cadres de la Fédération régionale de l'hospitalisation privée, afin de ne pas être pris de court au moment de l'entrée en vigueur de la réforme.

Par R.D.

Le contenu de la réforme du code du travail est désormais connu. La ministre du Travail Muriel Pénicaud et le premier ministre Edouard Philippe ont présenté ce jeudi 31 août les ordonnances pour un nouveau "droit du travail adapté".

Leur feuille de route s’oriente autour de trois grands axes : l’articulation entre accords de branche et accords d’entreprise, la sécurisation des relations de travail, et le dialogue social.

Afin d’y voir plus clair, la Fédération régionale de l’hospitalisation privée a demandé ce jeudi après-midi à un juriste de venir expliquer le texte à ses cadres.

Le reportage de Florent Hertmann et François Jobard :
Loi travail : le contenu de la réforme bien accueilli par les cadres de l’hospitalisation privée
A peine les ordonnances dévoilées, le professeur Paul-Henri Antonmattéi les a décortiquées devant les cadres de la Fédération régionale de l'hospitalisation privée, afin de ne pas être pris de court au moment de l'entrée en vigueur de la réforme. - France 3 Occitanie - Reportage : Florent Hertmann / François Jobard



C’est Paul-Henri Antonmattéi, professeur de droit du travail à l’université de Montpellier, qui s’y est collé. Le spécialiste a décortiqué 5 ordonnances et 36 mesures.

Pour lui, cette réforme est positive :

C’est une réforme ambitieuse, qui confirme un mouvement qui a déjà été amorcé depuis plusieurs années, celui consistant à renforcer la place du dialogue social dans notre pays et singulièrement la négociation collective d’entreprises.
 

Souplesse


Même réaction a priori favorable de la part de Lamine Gharbi, le président de la Fédération nationale de l'hospitalisation privée, qui souligne la souplesse introduite par les mesures : "Que l’on puisse au sein d’une branche négocier le nombre de contrats à durée déterminée, pour nous c’est très important."

Rendre un peu de libertés aux entreprises, pour que l’entreprise puisse elle-même négocier certains accords, est une bonne chose.


En Languedoc-Roussillon, les cadres de l’hospitalisation privée représentent plus de 10 000 salariés.

La réforme devrait aller vite : les ordonnances pourraient être adoptées avant la fin octobre.


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A Toulouse, des parents d'élèves se mobilisent pour des familles sans logement

Près de chez vous

Les + Lus