Des loups à Grabels, près de Montpellier ?

Image d'illustration / © Franz Chavaroche ,MAXPPP
Image d'illustration / © Franz Chavaroche ,MAXPPP

Dans la nuit de samedi à dimanche, deux automobilistes pensent avoir croisé des loups sur le plateau de Bel-Air à côté de Grabels, commune proche de Montpellier. Ils l'ont raconté à nos confrères de Midi libre, que ce soit à Grabels ou au sein du réseau loup, on pense plutôt à des chiens loups.

Par Joane Mériot

Depuis la parution de l’article de nos confrères de Midi-libre ce mardi matin sur la possible présence de loups à Grabels, le doute a plané pendant quelques heures. 

Emma et Christophe, deux habitants de Grabels affirment avoir croisé trois loups ce dimanche matin, vers 1h, sur le plateau de Bel-Air, à côté de Grabels dans l’Hérault.


Nous avons posé la question au maire de Grabels et aux spécialistes de l'office de la chasse et de la faune sauvage, membre du réseau loup. 

Est-ce des loups ou des chiens-loups ?


Le maire de Grabels, René Revol a contacté des chasseurs experts lorsqu’il a pris connaissance des photos :

"Quand j’ai vu l’article, j’ai tout de suite appelé des copains chasseurs et en voyant la photo, ils m’ont tout de suite dit que c’était une blague, ils m’ont dit qu’au pire c’était des chiens loups."

Du côté des habitants de Grabels, il n’y a aucune inquiétude pour l’instant selon René Revol. Le maire de Grabels s’est présenté à l’entrée et à la sortie des écoles et personne ne s’est inquiété de la possible présence de loups dans la commune.

L'avis du réseau loup 


Nous avons contacté Régis Gallais, Ingénieur à la Direction Régionale Occitanie de l’ONCFS . Il nous a confirmé l’information.
Pour lui, en dépit de la mauvaise qualité des clichés, on distingue des chiens-loups tchèques ou des saarloos, des chiens à 75 % bergers allemands et à 25 % loups de Pologne ou de Sibérie.

Le réseau loup est chargé de répertorier la présence de l'animal dans toute la France

En juin dernier, une habitante des Rives, dans l'Hérault s'était retrouvée nez à nez avec un loup

Selon le dernier bilan de l'ONCFS, le nombre de meutes est passé de 35 à la fin de l'hiver 2015-2016 à 42 un an plus tard. Pour l'heure, aucune meute sédentarisée n'a été répertoriée dans l'Hérault. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : la récolte des moules et des huîtres de l'étang de Thau suspendue

Près de chez vous

Les + Lus