Montpellier : la 39e édition du festival Cinemed débute ce soir

Cette année, le festival met à l'honneur l'Algérie. De nombreux longs métrages, documentaires et courts métrages, pour petits et grands, sont au programme de cette nouvelle édition.

Par RD

Le coup d’envoi du festival Cinemed, c’est ce vendredi 20 octobre. La cérémonie d’ouverture a lieu à 20h30, au Corum à Montpellier.

Le festival international du cinéma méditerranéen fête cette année sa 39e édition. Encore une fois, il accueille jusqu’au 28 octobre des œuvres, réalisateurs et producteurs de tous les pays méditerranéens.

Cette année, c’est l’Algérie qui sera à l’honneur, avec notamment comme invité l’un des maîtres du cinéma algérien, Merzak Allouache.
Sont également programmés les cinéastes Loubia Hamra, Lyes Salem, Djamel Kerkar, Mohamed Yagui, Sofia Djama, Damien Ounouri, Karim Moussaoui ou Hassen Ferhani.



Deux classiques algériens sont à découvrir ou redécouvrir : "Les Vacances de l’inspecteur Tahar", et "Leïla et les autres".



Ce week-end


Le programme de ce premier week-end de festival est chargé, avec d’abord l’avant-première, en présence de l’équipe, du film Razzia de Nabil Ayouch (France/Maroc/Belgique, 2017, 1h49, VOSTF) avec Maryam Touzani, Amine Ennaji, Arieh Worthalter.

Au Maroc, entre le passé et le présent, Abdallah, Salima, Joe, Hakim et Inès sont reliés sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes, mais un seul souffle, une même quête de liberté. Et puis une ville : Casablanca.


Autres avant-premières :

> Samedi 21 octobre à 19h - Centre Rabelais

Soulages de Stéphane Berthomieux (France, 2017, 52 mn, VOSTF).
Avec Pierre Soulages et la voix de Dominique Blanc.

Stéphane Berthomieux nous propose de vivre l’expérience de la lumière qui vient du noir en parvenant à conjuguer trois niveaux de récits : les archives, les témoignages mis en scène et les voix-off. Cette approche à la fois biographique et poétique nous permet de découvrir la place de Soulages dans l’art des XXe et XXIe siècles.


Soirée Arte en présence du réalisateur Stéphane Berthomieux


> Samedi 21 octobre à 20h30 Corum - Opéra Berlioz

Tout nous sépare de Thierry Klifa (France, 2017, 1h39, VOFR). Avec Catherine Deneuve, Nekfeu, Diane Kruger, Nicolas Duvauchelle

Une maison bourgeoise au milieu de nulle part. Une cité à Sète. Une mère et sa fille. Deux amis d’enfance. Une disparition. Un chantage. La confrontation de deux mondes.


En présence du réalisateur Thierry Klifa, du scénariste Cédric Anger, des comédiens Nekfeu et Nicolas Duvauchelle


> Dimanche 22 octobre à 11h Utopia

Kedi de Ceyda Torun (Turquie/États-Unis, 2016, 1h18, VOSTF)
Documentaire

Des centaines de milliers de chats vagabondent dans les rues d’Istanbul. Sans maître, ils vivent entre deux mondes, ni tout à fait sauvages ni tout à fait domestiqués. À Istanbul, les chats sont le meilleur miroir de la vie des gens.


> Dimanche 22 octobre à 18h au Diagonal

Après la guerre d’Annarita Zambrano (Italie/France, 2017, 1h32, VOSTF). Avec Giuseppe Battiston, Maryline Canto

Bologne, 2002. L’assassinat d’un juge ouvre de vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France. Marco, ex-militant d’extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans, est soupçonné d’avoir commandité l’attentat.


En présence de la comédienne Maryline Canto

Compétition longs-métrages et documentaires


La compétition longs-métrages s’ouvre samedi, avec les films Manuel, de Dario Albertini, Wajib d’Annemarie Jacir, Volubilis de Faouzi Bensaïdi, et dimanche Dede de Mariam Khatchvani.



Début également de la compétition documentaire, avec deux films :

> Samedi 21 octobre à 14h, Corum-Einstein

A Memory in Khaki d’Alfoz Tanjour (Qatar, 2016, 1h48, VOSTF).

Basé sur diverses histoires, ce récit personnel et collectif met en exergue des années de silence, de peur et de terreur et analyse l’explosion de la société syrienne et les prémices de sa révolution.


> Samedi 21 octobre à 18h, Corum-Einstein

Imma de Pasquale Marino (Italie, 2017, 50 mn, VOSTF).

Propulsée au rang de star en gagnant une émission de télé-réalité il y a cinq ans, Imma rêve depuis d’une reconnaissance au cinéma ou sur les planches.


En présence du réalisateur Pasquale Marino.


Un hommage à Manuel Prada est également prévu, avec une rétrospective de son œuvre.


Le programme complet du festival Cinémed est à retrouver ici.





Infos pratiques

Renseignements au 04 99 13 73 73 et sur www.cinemed.tm.fr

Billetterie, Corum hall 0 de 9h40 à 12h15 et de 13h40 à 22h, et au Centre Rabelais 20 minutes avant le début de chaque séance.

Pour les séances aux cinémas Diagonal, Utopia, Nestor-Burma et Gaumont-Comédie, billetterie classique du cinéma.
Pour les porteurs d’un pass 39e Cinemed, uniquement, se présenter aux caisses du cinéma pour le retrait d’une contremarque.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Présentation USAP - Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus