Shepard Fairey est considéré comme l'un des plus grands du mouvement street art. Un mouvement que l'artiste américain a traversé avec beaucoup d'homogénéité.

Pour la première fois en France, l'exposition de Pierresvives fait le tour de 28 années de création, d'engagement et de détournement. 

On peut parcourir ce chemin chronologiquement, ou bien approcher chaque pièce frontalement.

Un artiste engagé


Shepard fairey, plus connu derrière sa marque obey, utilise tous les codes visuels pour exprimer ses combats. Il détourne la publicité américaine des années 1950, la propangande communiste, qu'elle soit russe ou chinoise. Il joue avec le pop art, s'amuse avec des icônes du rock et du reggae. Et quand le message devient fort, l'humour se fait cinglant : pollution, réchauffement climatique, les gouvernants et leurs guerres, l'égalité des sexes, le racisme...

Shephard Fairey, artiste politique et militant de la paix, est mondialement connu pour son portrait de Barack Obama, qui est devenu l'affiche officielle de l'ex-président américain.

Une rétrospective dense et bien documentée, à voir au domaine départemental de Pierresvives, à Montpellier, jusqu'au 13 janvier 2018. 


Le reportage de Jean-Michel Escafre : 

L'art propagande de Shepard Fairey

Pour la première fois en France, une grande rétrospective est consacrée aux 28 années de production de l’artiste américain Shepard Fairey.  - France 3 Languedoc-Roussillon  - Jean-Michel Escafre