Des paillotes et discothèques de La Grande-Motte en infraction après des contrôles

illustration / © gendarmerie
illustration / © gendarmerie

L'opération de contrôle visait les sociétés de sécurité privée et de surveillance, au sein des établissements de nuit et de plage. 13 infractions ont été relevées notamment pour des défauts d'autorisation d'exercice ou de carte professsionnelle. Une arme interdite a également été trouvée.

Par Fabrice Dubault

Dans la nuit du 20 au 21 juillet, des gendarmes ont contrôlé des paillotes et des discothèques du littoral héraultais, entre La Grande-Motte et Carnon.
Il faut dire que c'est un secteur où les établissements de nuit et/ou plages temporaires sont nombreux. Pas moins d'une douzaine en quelques kilomètres.

Le secteur des plages du Grand travers ciblé


Etaient mobilisés, le peloton de surveillance et d’intervention de La Grande-Motte et le groupe de surveillance et d’intervention de Lunel, appuyés par les gendarmes mobiles du détachement de surveillance et d’intervention littoral, mais aussi des personnels du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS).

Cette mission de contrôle et de vérification avait pour objectif de s’assurer du respect des lois et règlements en vigueur dans le cadre des activités privées de sécurité au sein de ces établissements.

13 infractions constatées


Une douzaine d’infractions spécifiques ont été relevées par le CNAPS.
  • absence de service interne de sécurité
  • agent de sécurité sans carte professionnelle
  • société exerçant sans autorisation
  • dirigeant de société de sécurité sans agrément

Une infraction pour détention d’arme de catégorie D a été constatée par les gendarmes.

Ce type d’opération est appelé à être renouvelé durant l’été.

Sur le même sujet

Un bateau taxi sur la Garonne à Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus