Le préfet de l'Hérault dénonce les nouvelles affiches du maire de Béziers

Béziers (Hérault) - les nouvelles affichent de la mairie - septembre 2017. / © F3
Béziers (Hérault) - les nouvelles affichent de la mairie - septembre 2017. / © F3

"Cette affiche est scandaleuse. Elle exalte la violence et la haine", c'est le commentaire du préfet de l'Hérault à propos des nouvelles affichent placardées à Béziers. Ces dernières s'intitulent "L'Etat étrangle nos communes".

Par Fabrice Dubault

"Dotations, emplois aidés, logement et subventions... l'Etat étrangle nos communes"... #cafaitmal.

Voici ce que l'on peut voir et lire depuis ce matin, sur les panneaux d'affichage de la ville de Béziers. Avec en prime, un homme en costume noir, cravate rouge, qui étrangle un femme blonde.

La mairie de Béziers, et donc Robert Ménard, protestent contre les coupes budgétaires annoncées par le gouvernement.

Réaction de Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, aux affiches placardées dans la ville de Béziers

"Cette affiche est scandaleuse. Elle exalte la violence et la haine. Par son graphisme, elle rappelle des propagandes d'un autre temps qui ont fini dans les poubelles de l'Histoire. En bref, elle contient tous les ingrédients d'un populisme de caniveau que le maire de Béziers cultive sans vergogne.".




Ce n'est pas la première fois que les affiches ou les unes du journal municipal de Béziers font polémiques depuis l'arrivée de Robert Ménard à la mairie en mars 2014.

Exemple en janvier 2015, avec le “nouvel ami” de la police municipale de Béziers.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Grève à l'EHPAD de Rouffiac Tolosan

Près de chez vous

Les + Lus