Hérault : l’étang de Thau toujours au-dessus des seuils de toxicité pour les huîtres et les moules

Parcs à huîtres sur l'étang de Thau à Bouzigues / © Valérie Luxey F3 LR
Parcs à huîtres sur l'étang de Thau à Bouzigues / © Valérie Luxey F3 LR

En attendant de meilleurs résultats, la récolte et la vente des moules et huitres de l’étang de Thau, dans l’Hérault, sont toujours interdites.

Par Richard Duclos

Depuis une semaine, la récolte et la vente des huîtres et des moules en provenance de l’étang de Thau ont été suspendues par le préfet de l’Hérault, pour raison sanitaire.

Elles resteront suspendues au moins pour deux semaines encore. Car les analyses effectuées par l’Ifremer, l’Institut Français pour de Recherche pour l’Exploitation de la Mer, nous apprennent ce vendredi 10 novembre que l’étang est toujours au-dessus des seuils de toxicité, même si le niveau est en baisse par rapport aux dernières analyses.



La toxicité vient d’une micro-algue, alexandrium catenella, dont les coquillages se nourrissent et qui se nourrit elle-même de phosphate et d’azote.

Si les toxines secrétées par cette algue sont consommées par l’homme, elles peuvent provoquer des troubles neurologiques et des symptômes gastro-intestinaux.



En période de crise sanitaire, des analyses sont effectuées toutes les semaines dans l’étang de Thau. Il faut de bons résultats deux semaines de suite pour que l’interdiction de récolte et de vente soit levée.


Revoyez le reportage fait en début de semaine par Cybèle Plichart et Juliette Morch :

Hérault : la récolte des moules et des huîtres de l'étang de Thau suspendue
Avec : Annie Fiandrino, responsable du laboratoire environnement ressources en région ; Gabriel Devique, technicien polyvalent IFREMER - France 3 Occitanie - Reportage : Cybèle Plichart et Juliette Morch


Sur le même sujet

Point sur la vente des huitres du Pays de Thau

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne