Tournoi de Shanghai : en un mois, Richard Gasquet passe d'un tournoi Challenger à Roger Federer

Le Sérignanais Richard Gasquet (à droite) et Roger Federer lors de la Coupe davis en 2014 / © AFP - PHILIPPE HUGUEN
Le Sérignanais Richard Gasquet (à droite) et Roger Federer lors de la Coupe davis en 2014 / © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Richard Gasquet a mis fin à l'embellie de Gilles Simon au Masters 1000 de Shanghai et défiera lors des quarts de finale Roger Federer. Le Suisse a poursuivi sa route sans accroc dans le sillage d'un écrasant Rafael Nadal.

Par Z.Soullami avec AFP

Depuis qu'il a joué - et gagné - un tournoi Challenger (deuxième division du tennis) en Pologne mi-septembre, Gasquet retrouve petit à petit ses sensations au niveau physique.

L'endurance et le sang-froid de Gasquet


Il fallait de l'endurance et du sang-froid pour venir à bout après 2h42 de jeu de Gilles Simon (7-5, 6-7 (5/7), 6-3) qui, même mené au score, n'a jamais abdiqué écartant même quatre balles de match dans le dernier set avant de céder. Le Francilien de 32 ans a retrouvé le sourire en Chine après de longs mois difficiles en termes de résultats. Il avait battu un membre du Top 10, le Belge David Goffin (10e) mercredi, pour la première fois depuis un an.

Gasquet marque des points avant la Coupe Davis


Mais Gasquet, qui avait déjà dû batailler en trois sets lors des deux tours précédents, s'est montré plus solide dans cette partie conclue sur un ace. Avec cette victoire, le Sérignanais marque des points auprès du capitaine Yannick Noah en vue de la finale de Coupe Davis contre la Belgique (24-26 novembre à Villeneuve-d'Ascq), alors que Jo-Wilfried Tsonga est toujours blessé à un genou et que Lucas Pouille peine à décrocher de bons résultats (battu au 2e tour par Fabio Fognini).

Une troisième victoire pour Gasquet face à Federer ?


Il en marquera davantage s'il réalise un exploit contre Federer, qu'il n'a plus battu depuis 2011 (15 à 2 pour le Suisse au total). Après un premier set accroché contre l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, le N.2 mondial a déroulé son jeu pour boucler la partie en à peine une heure (6-4, 6-2).

Ou plutôt vers une finale Federer-Nadal ?


Un peu plus tôt, Nadal a été impitoyable avec l'Italien Fabio Fognini, balayé en deux petits sets (6-3, 6-1). Le N.1 mondial, titré à Pékin dimanche, n'avait perdu que trois jeux lors de son entrée en lice mercredi contre l'Américain Jared Donaldson (6-1, 6-2).
A ce train-là, l'Espagnol se rapproche encore davantage d'une quatrième année terminée en haut du classement mondial après 2008, 2010 et 2013. Et il peut espérer soulever enfin le trophée à Shanghai, l'un des rares Masters 1000 absent de son palmarès (avec Paris-Bercy). A moins que Federer, lauréat du tournoi en 2014, ne l'en empêche en finale.

A lire aussi

Sur le même sujet

La désertification médicale touche aussi Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus