Jean-Michel Baylet, un pro-légalisation du cannabis au gouvernement

A plusieurs reprise le nouveau ministre de l'Aménagement du territoire a fait connaître sa position iconoclaste sur la légalisation du cannabis. De quoi peser sur le gouvernement ? 

Jean-Michel Baylet
Jean-Michel Baylet © AFP
Le verbe haut, Jean-Michel Baylet n'a jamais caché des positions politiques pas forcément très partagées même parmi ses amis de gauche. Le nouveau ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités locales, qui est aussi un passionné de Harley-Davidson, est notamment convaincu qu'il faut légaliser l'usage du cannabis. 

Il l'avait notamment affirmé lors de la campagne pour les primaires de la gauche en 2011.
baylet sur cannabis
Pour Jean-Michel Baylet, la légalisation, avec ventes dans les pharmacies, aurait comme principaux avantages de casser le marchés des dealers, de sécuriser certains quartiers et, en matière de santé publique, de faire en sorte de contrôler les effets et la consommation. 

Je n'ai jamais fumé, ce n'est pas de ma génération".


En 2013, il expliquait cependant au Point que le débat sur ce sujet était bloqué en France. "La France, disait-il, ne sait pas évoluer sur le plan sociétal sans que cela génère des polémiques extrêmes. Il y a une frange conservatrice qui ne veut pas que la France évolue. Et les partis politiques de droite ne sont pas étrangers à ces dérives". 

Mais quand on lui posait la question sur sa propre consommation, Jean-Michel Baylet affirmait : "Je n'ai jamais fumé, ce n'est pas de ma génération. Quand j'étais jeune, c'était très marginal. Mais ce n'est pas parce que je ne suis pas un consommateur que je ne dois pas avoir une vision moderne des choses". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique drogue faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter