Decazeville : les “futures mamans en colère” rouvrent symboliquement la maternité

Le " collectif des futures mamans en colère" ont réouvert symboliquement la maternité de Decazeville fermée depuis la mort d'un bébé  / © Mathilde de Flasmenil
Le " collectif des futures mamans en colère" ont réouvert symboliquement la maternité de Decazeville fermée depuis la mort d'un bébé / © Mathilde de Flasmenil

Le collectif a procédé ce mercredi 8 mars à une action symbolique : la réouverture de la maternité de Decazeville fermée depuis la mort d'une maman et de son bébé le 6 octobre dernier. 

Par Fabrice Valery

C'est un acte symbolique. Une "réouverture" qui n'en est effectivement pas une. Ce mercredi 8 mars, le "collectif des futures mamans en colère" du bassin de Decazeville a procédé à la réouverture symbolique de la maternité. Une action pour montrer la détermination de toute une ville à garder cette maternité et à permettre aux jeunes familles de s'installer et de vivre sur place.

La maternité de Decazeville a été fermée après la mort d'un bébé et de sa maman lors d'un accouchement le 6 octobre dernier. Depuis, de nombreuses actions ont eu lieu pour réclamer la réouverture de la maternité, fermée pour encore plusieurs mois. Le 27 janvier dernier, 2000 personnes avaient manifesté à Decazeville accompagnant sous la pluie une cinquantaine de femmes enceintes. 

Dans l'attente d'une décision de l'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Occitanie, les manifestants veulent mettre la pression pour éviter qu'une décision de fermeture définitive ne soit prononcée. 

Sur le même sujet

Montpellier : 48 heures après le meurtre de Palavas, le procureur parle

Près de chez vous

Les + Lus