L'Aveyronnais Richard Ferrand devient ministre de la cohésion des territoires

Richard Ferrand / © Vincent Isore / MaxPPP
Richard Ferrand / © Vincent Isore / MaxPPP

Le député du Finistère est un Breton d'adoption. Né à Rodez, il a même débuté comme journaliste à Centre-Presse. Fidèle parmi les fidèles d'Emmanuel Macron, il vient d'être nommé ministre de la cohésion des territoires dans le gouvernement d'Edouard Philippe.

Par Fabrice Valery

Il a gardé un petit accent du sud et quelques expressions qui mettront un peu d'Aveyron autour de la table du conseil des ministres. Richard Ferrand, membre du premier cercle d'Emmanuel Macron, a été nommé mercredi 17 mai ministre de la cohésion des territoires.

Ce Ruthénois de 54 ans fait partie de la "garde aveyronnaise" autour du nouveau Président de la République. Né à Rodez en 1962, il y a grandit avant de partir faire ses études, dont une partie à l'université de Toulouse 1. 

Journaliste à ses débuts, il a notamment travaillé pour Centre Presse Aveyron. Il a fait ses débuts politique dans ce département, au parti socialiste, notamment à Baraqueville.

Elu dès la fin des années 90 dans le Finistère, il est devenu député socialiste de ce département en 2012, avant de rejoindre Emmanuel Macron en 2015. Cheville ouvrière d'En Marche!, dont il est le secrétaire général, l'Aveyronnais jusqu'alors inconnu du grand public a été projeté sur le devant de la scène ces dernières semaines.

Au ministère de la cohésion des territoires, ce fidèle d'Emmanuel Macron, va succéder au Tarn-et-Garonnais Jean-Michel Baylet, qui était notamment ministre de l'Aménagement du Territoire. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

La victoire de Simon Caselli du tournoi des lourds aux Joutes de Sète 2017

Près de chez vous

Les + Lus