Bosh, maternité de Decazeville... Les Aveyronnais profitent du Tour de France pour se faire entendre

La manifestation de jeudi / © Rouzane Avanissian France 3
La manifestation de jeudi / © Rouzane Avanissian France 3

En Aveyron, les salariés de Bosh, à Onet-le-Château, inquiets pour leur avenir, et les habitants de Decazeville, qui se battent contre la fermeture de leur maternité, ont décidé de perturber le Tour de France, lors de son passage dans le département, samedi 15 et dimanche 16 juillet. 

Par Marie Martin

Quelle meilleure occasion de se faire entendre que le passage du Tour de France, course mythique suivie en direct par... des centaines de milliers de personnes ?

Les salariés de l'usine Bosh d'Onet-le-Château ne s'y trompent pas, qui envisagent de "perturber" le Tour de France lors de son passage dans le département de l'Aveyron, les samedi 15 et dimanche 16 juillet 2017.
Le personnel s'inquiète de la chute des commandes, imputable selon eux à la mauvaise (et erronée) réputation du diesel. 4 jours de repos avaient été imposés aux salariés au mois de mars 2017.

Les défenseurs de la maternité de Decazeville, frappée par une fermeture définitive, annoncée le 3 juillet dernier, ont eu la même idée. Ils exigent de rencontrer la ministre de la santé et pourraient eux aussi se manifester lors du passage de la grande boucle. 



Sur le même sujet

La victoire de Simon Caselli du tournoi des lourds aux Joutes de Sète 2017

Près de chez vous

Les + Lus