Saint-Affrique (Aveyron) : la gestion de l'eau potable redeviendra un service public

La gestion de l'eau redevient service public / © Maxppp
La gestion de l'eau redevient service public / © Maxppp

Le maire de Saint-Affrique annonce que la commune reprendra la gestion de l'eau potable dès la fin du contrat qui confiait à Véolia la gestion de son service public d'alimentation en eau potable. 

Par Michel Pech

La décision a été prise en conseil municipal le 24 janvier dernier. Le maire socialiste de Saint-Affrique, Alain Fauconnier, a fait voter la reprise de la gestion de l'au potable par la commune.
Le contrat qui liait la ville pour 25 ans avec la Compagnie Générale des Eaux, aujourd'hui Véolia, se termine le 31 décembre 2017.
La question qui se posait était la suivante : après cette échéance, qu'est ce qu'on fait ? Un nouveau contrat avec Veolia qui, d'ailleurs, a respecté globalement les termes du contrat, ou reprenons nous en main la gestion de l'eau potable ?
La commune a choisi le retour au service public.

Comment fait-on ? 
La gestion sera confiée à une SEMOP, une société d'économie mixte à opération unique. La commune n'aura que 40 % des parts mais c'est elle qui aura le pouvoir. Il va donc falloir maintenant trouver des investisseurs qui prendront les 60% de parts restantes. 

Et Véolia ?
Avec Véolia, tout n'est pas encore réglé. Certes, "Veolia a respecté globalement les clauses du contrat" mais pas totalement.
Ainsi des travaux contractualisés restent à faire. Deux listes vont être réalisées: une liste des sujets sans contentieux et une liste des sujets avec contentieux. Les sujets de la dernière devraient créer quelques difficultés.

Sur le même sujet

Figueres (Espagne) : le corps de Dali exhumé 28 ans après sa mort pour des tests ADN

Près de chez vous

Les + Lus