WeFarmUp, la plateforme web qui s'invite chez les agriculteurs de la région

L'économie collaborative arrive à la campagne avec le premier site de location de matériel agricole entre particuliers. Il s'agit de WeFarmUp, un outil contre l'endettement des agriculteurs, qui permet de mettre en relation ceux qui ont une machine agricole et ceux qui en ont besoin. 

Par Anissa Harraou

Faire ses achats à distance, utiliser le financement participatif ou gérer son exploitation, et oui, comme les autres pans de la société, l'agriculture utilise le numérique pour se faciliter le quotidien. Mais surtout, le site WeFarmUp, basé à Balma près de Toulouse, permet aux agriculteurs de louer des engins agricoles à bas coût toute l'année.

Les machines agricoles contribuent à l'endettement des agriculteurs avec des prix pour un modèle neuf pouvant aller jusqu'à 120 000 euros pour un tracteur de 200 chevaux ou 350 000 euros pour une moissonneuse-batteuse. De plus, ces machines coûteuses restent inutilisées une partie de l'année.

Le site permet donc de mettre en relation ceux qui ont un engin agricole à disposition et ceux qui cherchent à en louer un. WeFarmUp prend 15% sur la transaction, s'occupe du contrat et surtout assure la machine.

Après seulement 6 mois d'existence, la plateforme WeFarmUp compte déjà 700 membres. WeFarmUp vient de signer un partenariat avec la coopérative Agrial qui voudrait promouvoir ce service auprès de ses 12 000 adhérents.

Sur la plateforme WeFarmUp, 300 machines agricoles sont à louer, tracteurs, charrues, herses rotatives, bennes, semoirs, pulvérisateurs. La majeure partie de l'année, ces engins dorment dans un hangar ou à l'orée d'un champ.

Enfin, grâce à WeFarmUp, un agriculteur tenté d’acheter un nouveau matériel peut désormais le tester dans les conditions de son exploitation. Un homme averti en vaut deux…

Reportage de Marc Raturat dans la vallée de la Garonne : 
WeFarmUp : la plateforme qui aide les agriculteurs
Une plateforme web pour louer des engins agricoles entre particuliers, il fallait y penser. Le site web compte déjà 700 abonnés et 300 machines sont déjà à louer.



Sur le même sujet

Naissance de deux bébés tigres à Prades : trouvez-leur un nom catalan !

Près de chez vous

Les + Lus