Cahors : huit ans de prison ferme pour l'automobiliste responsable de la mort du petit Noa

"Huit ans de prison ferme pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes", c'est la décision du tribunal correctionnel de Cahors à l'encontre de l'automobiliste  accusé d'avoir provoqué la mort d'un enfant de 11 ans. L'automobiliste était alcoolisé et sans permis.

Le tribunal a suivi le réquisitoire
Le tribunal a suivi le réquisitoire © France 3
L'accident avait eu lieu le mercredi matin 5 avril à 0h30 sur la commune de Cahors dans le quartier d'Englandières. Un choc frontal entre deux véhicules avait causé la mort d'un enfant de onze ans et trois blessés graves. Dans la voiture dans laquelle se trouvait l'enfant, les pompiers ont secouru trois blessés graves. Le petit Noa avait été tué sur le coup.

Le tribunal a retenu les circonstances aggravantes du fait que l'automobiliste avait 2,4 grammes d'alcool dans le sang et qu'il conduisait sans permis.

Vidéo : le reportage de Youshaa Hassenjee et Jean-Pierre Jauze
durée de la vidéo: 01 min 18
Procès de l'automobiliste responsable de la mort de Noa

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter