La disparition de Pierre-Albert Clément figure de la résistance en Cévennes

Pierre-André Clément à gauche lors de l'inauguration de la stelle à Champdomergue en Lozère en mai 2012 / © Blog Alex Zambernardi
Pierre-André Clément à gauche lors de l'inauguration de la stelle à Champdomergue en Lozère en mai 2012 / © Blog Alex Zambernardi

Pierre-Albert Clément est décédé à l'âge de 90 ans à l'hôpital d' Alès hier matin. Historien, écrivain, il s'était illustré en 1944 comme résistant à St Ambroix. Ses obsèques auront lieu samedi à Saint-Ambroix dans le Gard.

Par Laurence Creusot

Ce maquisard aimait les Cévennes et l'histoire.
Pierre-André Clément historien, docteur en droit, chercheur associé au CNRS, a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire des Camisards, des Cévennes et de ses bergers.

Il avait inauguré en 2012 un espace de mémoire à Champdomergue en Lozère dédié aux maquisards.
Lui même s'était engagé à l'âge de 20 ans dans la résistance. Il avait rejoint le maquis de Saint Fézal de Ventalon en Iozère en 1944.  Il perdra son bras droit, victime d'un tir de balle explosive, lors de combats à Saint Ambroix.
Il s'est éteint à l'âge de 90 ans à Alès et ses obsèques seront célébrées ce samedi à St Ambroix à 10 h 00.

L'une de nos équipes avait rencontré Pierre-André Clément en mai 2005 au Collet de Dèze dans le Gard.

Portrait Pierre André Clément
Reportage au Collet de Dèze (30) mai 2005. C. Agullo/E. Garibaldi.

 

Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus