Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

A Mialet, des milliers de protestants réunis pour l’assemblée du désert

Mialet (Gard) : l'assemblée protestante du désert - archives / © France 3 LR
Mialet (Gard) : l'assemblée protestante du désert - archives / © France 3 LR

Comme chaque premier dimanche de septembre, plusieurs milliers de protestants se sont rendus à Mialet pour l'assemblée du désert. Un rassemblement qui fait écho à l'époque où ce culte, très pratiqué dans les Cévennes, était interdit.

Par P.S.

Il faut s'enfoncer dans les Cévennes pour rejoindre l'assemblée du désert. Depuis plus d'un siècle, des milliers de protestants s'y retrouvent le 1er dimanche de septembre.

Des milliers de protestants

Le désert définit la période entre la Révocation de l'Edit de Nantes et la Révolution Française. Cachés dans des endroits isolés, les protestants, au péril de leur vie, se réunissent dans la clandestinité. Une page de leur histoire que revivent chaque année les fidèles assemblés. Parmi eux, le comédien originaire d'Alès, Lionel Astier : « J’ai beaucoup travaillé sur les Camisards, se sont mes racines, explique-t-il. En ce moment je suis en train d’écrire une pièce sur les migrants, c’est-à-dire l’exil huguenot. 200 000 huguenots ont quitté la France après la Révocation. Ici, je viens chercher l’inspiration et aussi un esprit. Il y a un esprit ici »

Culte et réflexions

La matinée est dédiée au culte, l'après-midi au culturel avec des conférences sur le thème de l'exil des huguenots. A cette occasion, le thème des migrants et des réfugiés, en résonance avec l’actualité, a été longuement abordé. « Je pense que dans une période comme aujourd’hui nous aurions peut-être un rôle particulier auprès des musulmans,estime prudemment Alain Arnoux, pasteur de l’Eglise protestante unie de France. Parce que nous aussi nous avons été une minorité un peu poussée à l’écart. Nous avons été un peu obligés de nous organiser pour ça mais cela nous a quand même pris une centaine d’années. »

L'assemblée du désert représente pour ces protestants venus de tous les horizons le plaisir de renouer avec un esprit de famille, une famille qui veut se garder de tout repli sur soi.

A lire aussi

Sur le même sujet

A Toulouse le tirage au sort pour entrer à l'université ne fait pas l'unanimité

Près de chez vous

Les + Lus