Lozère : une association fait baisser le prix des mutuelles

A Saint-Enimie en Lozère, l'association Axiom négocie des contrats avec les compagnies d'assurance pour réduire le coût des complémentaires.
A Saint-Enimie en Lozère, l'association Axiom négocie des contrats avec les compagnies d'assurance pour réduire le coût des complémentaires.

L'association Axiom propose aux communes de réduire les coûts des complémentaires santés de leurs habitants en négociant des contrats groupés, moins chers que ceux proposés par les compagnies d'assurance. En Lozère, la commune de Saint-Enimie a fait appel à ses services.

Par P.S. avec Alexandre Grellier

A partir du 1er janvier prochain, chaque employeur sera obligé de proposer une mutuelle santé à ses salariés.  Pour les retraités, les chômeur ou  les indépendants, il est parfois compliqué de trouver une mutuelle proposant de bonnes garanties pour un prix modéré.

A Saint-Enimie, en Lozère, l’association Actiom explique à Céline, mère célibataire, comment gagner 10 à 15 € par mois avec sa mutuelle.

Des tarifs groupés

Si les tarifs sont intéressants c'est qu'il sont négociés avec les mutuelles directement par l'association, qui porte le dispositif. Actiom propose ses services aux mairies, qui ne doivent pas débourser le moindre sou pour y accéder. 600 communes ont déjà adopté le système, une force pour Actiom qui peut demander à bénéficier de tarifs de groupes, et de conditions particulières.
Lozère : une association fait baisser le prix des mutuelles complémentaires
IReportage : Y. Le Teurnier, A. Grellier - FR3 LR - Alexandre Grellier, Yannick Le Teurnier Monteur : Janneau Stéphane

" Qu'ils aient 60 ou 80 ou 85 ans, les bénéficiaires vont payer la même chose alors que dans les tarifs de mutuelle qu’ils ont à titre individuel, explique Jean-Pierre Fraysse, référent chez Actiom Gard/Lozère. chaque année la compagnie d’assurance tient compte du vieillissement. Bon an, mal an, on arrive à des augmentations de 3 à 4 % chaque année."

Les retraités sont les premiers concernés

Sur 10 contrats signés par Actiom, 7 concernent des retraités. Avec sa population vieillissante et son revenu moyen par habitant plus faible que la moyenne nationale, la Lozère devrait vite se convertir aux bénéfices de la mutuelle communale. Pour l'instant 5 communes du département ont fait appel aux services de l'association

Sur le même sujet

Le Grau du Roi, 7ème étape du tour de France à la voile

Près de chez vous

Les + Lus