Harcèlement scolaire : les écoliers de la Lozère particulièrement sensibilisés

Le harcèlement scolaire touche 12% des élèves d'école primaire et 10% des collégiens - 9 novembre 2017 / © Lionel Vadam / Maxppp
Le harcèlement scolaire touche 12% des élèves d'école primaire et 10% des collégiens - 9 novembre 2017 / © Lionel Vadam / Maxppp

Le 9 novembre, c'est la journée nationale contre le harcèlement scolaire. Une sensibilisation mise en lumière aujourd'hui et qui s'organise en Lozère tout au long de l'année.

Par FM

Clips vidéos, affiches, ateliers de discussions… autant d'actions que mettent en oeuvre professeurs et parents d'élèves tout au long de l'année pour sensibiliser écoliers, collégiens et lycéens de l'académie de Montpellier. 

En Lozère, on a pris le problème à bras le corps, dès le plus jeune âge. Et pour cause : en France, le harcèlement scolaire touche 12% des élèves d'école primaire contre 10% des collégiens.

Le prix "Non au harcèlement" permet chaque année aux élèves de toute la France âgés de 8 à 18 ans, de créer des affiches et des vidéos. Le but : les sensibiliser au phénomène, comprendre comment il se déploie, ses conséquences et les impliquer personnellement.

Premier prix national pour l'affiche "le harcèlement ce n'est pas du cinéma"


Pour l'édition 2017, c'est d'ailleurs l'école le Sycomore de Banassac-Canilhac en Lozère qui avait remporté le premier prix au niveau national.

Les élèves de l'école le Sycomore, de Banassac-Canilhac en Lozère, ont remporté l'édition 2017, en catégorie "primaire", du concours "Non au harcèlement".
Les élèves de l'école le Sycomore, de Banassac-Canilhac en Lozère, ont remporté l'édition 2017, en catégorie "primaire", du concours "Non au harcèlement".
Côté vidéo, c'est l'école de Meyrueis, dans les Cévennes, qui a attiré l'attention de l'académie de Montpellier. Les écoliers ont réalisé cette année une vidéo à l'aide de dessins.

 

Que faire en cas de harcèlement ?

Si vous ou votre enfants êtes victimes de harcèlement scolaire, l'académie de Montpellier a mis au point un numéro vert : 0 800 009 634. Il est ouvert les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 17h, et le mercredi de 9h à 12h.

Un numéro vert national d'aide aux victimes de harcèlement a aussi été mis en place. C'est le  3020, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés).

Enfin, pour les victimes de harcèlement sur internet, elles peuvent appeler le 0 800 200 000.

A lire aussi

Sur le même sujet

A Perpignan, un millier de personnes ont défilé contre les réformes

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne