Lozère : les clients s’unissent pour sauver l’épicerie du village

Les clients de l'épicerie se sont unis pour sauver le commerce de Pied-de-Borne, en Lozère - 7 juin 2017 / © France 3 LR
Les clients de l'épicerie se sont unis pour sauver le commerce de Pied-de-Borne, en Lozère - 7 juin 2017 / © France 3 LR

La première épicerie coopérative de Lozère existe depuis début mai. A Pied-de-Borne, les habitants ont sauvé leur dernier commerce de proximité.

Par Joane Mériot

A Pied-de-Borne, à quelques kilomètres de Mende en Lozère, les habitants du village ont sauvé le dernier commerce. Ils ont mis de l’argent et surtout donné de leur temps chaque semaine pour faire vivre leur épicerie et conserver ce lieu de convivialité.
Ils ont crée la première coopérative de consommateurs de Lozère.

Ils sont une trentaine environ à faire tourner l’épicerie. Tous sont à la fois clients, employés et actionnaires de ce commerce. Ils ont choisi de faire tourner ensemble la dernière boutique du village.

Le reportage d'Ophélie Lepiver et Yannick Leteurnier

Mende : les clients s’unissent pour sauver l’épicerie du village
La première épicerie coopérative de Lozère existe depuis début mai. A pied-de-Borne, les habitants ont sauvé leur dernier commerce de proximité. - France 3 LR - Ophélie Lepiver et Yannick Leteurnier


Le principe est simple : Les clients s’unissent pour faire vivre un lieu de vente. Ils s’engagent dans la vie du magasin et obtiennent un droit de décision sur son fonctionnement, ainsi qu’une remise sur leurs achats

On est des consommateurs qui avons besoin d'avoir localement une sorte de garde-manger. Et c'est le principe même de la coopérative de consommateurs, ces des consommateurs qui s'unissent pour définir ce qu'ils veulent manger, quels types de produits, quels types de qualité et à quel prix


Les habitants travaillent dans l’épicerie environ 3 heures par mois contre une réduction sur les produits et surtout la garantie de voir perdurer ce dernier commerce de proximité.

L’épicerie est ouverte tous les jours de l’année.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus